Libérez-vous !

message canalisé en octobre 2020 par Marie-Marthe

Libérez-vous de votre apparence humaine en comblant votre rayonnement intérieur.

Laissez vos sens réapparaître et reprendre de leur plein pouvoir.

Allez au-delà des limites imposées par votre corps physique et retrouvez votre liberté intérieure.

A l’heure où vos libertés extérieures sont restreintes et où le rayonnement de votre visage est incarcéré, prenez maintenant conscience de votre liberté intérieure. 

Votre liberté est en vous.

Cette liberté intérieure est celle qui relie votre cœur à votre état de conscience supérieur.

C’est celle qui illumine votre cœur et le fait rayonner bien plus fort et de mille feux. 

Alors tâchez dès à présent et sans attendre de vous relier à votre cœur.

Cette chaleur intense, ce renfort intérieur est d’une valeur immense. C’est cette chaleur même qui vous guide sur votre chemin, dans vos choix, et qui vous offrira alors l’apport de votre conscience supérieure : cette partie intuitive au-delà de vos sens primaires et reliée au rayonnement de votre cœur.

Ne cherchez pas un chemin de liberté extérieur à vous. Et n’attendez rien de ce chemin qui est extérieur à vous et qui débouche sur de multiples portes que vous ne contrôlez pas. Car si ces portes se referment petit à petit, alors vous vous croirez perdu ou vous sentirez frustré car coupé de libertés que vous pensiez fondamentales.

Vos libertés ne sont pas ces portes, et ce Chemin n’est pas celui de votre âme.

Entrez au sein de votre cheminement intérieur et déverrouillez vos cadenas. Libérez vos énergies, ouvrez ces portes d’accès à vos codes intérieurs car ces codes sont directement reliés à votre chemin de vie. Ces portes intérieures sont en résonnance constante avec votre liberté intérieure et ne s’ouvrent qu’aux choix du cœur. Ces choix qui vous nourrissent et vous font évoluer.

A l’heure où l’on vous dicte vos horaires, retournez plutôt en vous pour vous reconnecter à votre propre cadran solaire. Celui qui ne se fie qu’aux rayonnements de votre cœur et à votre joie intérieure.

C’est ce cadran-là qui est le plus fiable et qui dicte vos envies les plus bénéfiques pour vous car il est en correspondance directe avec votre chemin de vie. C’est cette horloge du cœur qui augmente vos vibrations et vous aide à être pleinement qui vous êtes au fond de vous, c’est à dire : pleinement relié à votre âme.

Cette horloge-là est celle aussi qui vous connecte au fuseau horaire mondial : l’humanité interconnectée ; l’humanité reliée par le cœur. 

Les vibrations du cœur sont si fortes qu’elles vont bien au-delà de vos frontières. Votre cadran solaire intérieur rayonne alors bien au-delà de votre propre intériorité : c’est la reliance du cœur. 

Choisissez ce lien d’âmes là et nourrissez-le à chaque instant. Ce lien spécifique vous relie tous, chaque être humain, et vous connecte tous ensemble, sur le même cadran solaire immense au sein duquel n’existe ni horaire ni limite. A vous d’y apporter votre rayonnement, car sans ce rayonnement lumineux, il ne peut aiguiller l’humanité.

Ce lien intérieur du cœur ne vous contraint pas mais vous libère et vous rapproche les uns des autres. Il n’est pas artificiel mais bel et bien réel.

Dites un simple merci à quelqu’un et vous nourrirez votre rayonnement du cœur. Vous vous connecterez à celui de cette personne que vous avez remerciée et vous vous alignerez alors toutes les deux sur le même fuseau horaire : Celui du cœur. Vous nourrirez ainsi de belles ondes qui viendront apporter un peu plus de soleil à l’immense cadran solaire mondial. Ainsi vous aiderez ce cadran à s’aiguiller de façon plus précise et cela se répercutera sur votre fuseau planétaire unique : la reliance du cœur.

Pour cela, lâchez vos peurs, et retournez vous connecter à ce que vous aimez, à ce qui vous fait vibrer.

Est-ce que chanter, dessiner, boire un bon café, jardiner ou simplement vous prélasser est ce que vous aimez ? 

Nourrissez-vous de ces petites vibrations légères, positives et qui vous font plaisir car sachez qu’elles nourrissent votre cœur et augmentent vos vibrations. 

Un simple plaisir pour vous-même est comme un « merci » que vous offrez à l’autre : il active en vous une connexion avec vous-même, avec votre cœur.

Votre liberté commence en fait en vous-même. Elle est dans vos choix, dans vos ressentis, dans vos envies, et dans tout ce que vous faites déjà avec vous-même et pour vous même.

Tâchez de vous rendre libre au plus profond de vous, en chaque instant et dans la moindre petite chose. Cette liberté-là est immense car c’est elle qui amplifie votre rayonnement intérieur. 

Lorsque ce rayonnement est le plus continu possible ou du moins le plus équilibré, vous aurez ainsi réglé votre propre cadran solaire et vous n’aurez qu’à y veiller au quotidien afin qu’il soit toujours bien aiguillé. Ce rayonnement dépassera votre coque humaine. Il se déploiera bien au-delà de vos limites corporelles et se déversera sur ce qui vous entoure. Il se connectera à la reliance du cœur, celle qui relie chacun présent ici sur Terre.

Plus vous le ferez, et plus vous augmenterez vos vibrations. Vous activerez votre liberté intérieure, source même de l’ascension individuelle et planétaire.

par Marie-Marthe

A lire aussi sur : https://pressegalactique.com/2020/10/29/liberez-vous/

Le spirituel n’est pas un refuge

Message canalisé en octobre 2020

 Le spirituel n’est pas un refuge sur le chemin de la vie, mais plutôt une béquille et une boussole tout au long de ce chemin.

Le spirituel est une manière intuitive de diriger et d’orienter sa vie en fonction du dessein de son âme.
Plus vous suivez cette partie intuitive et connectée, plus vous satisferez votre âme, plus vous serez heureux.

Vous vous laissez trop bercer et endormir par le quotidien effréné de votre vie.
Votre vie est une route sur laquelle navigue votre corps physique relié à votre âme. Votre corps physique est l’enveloppe visible de votre âme. Il est le véhicule terrestre de votre âme dans cette vie, dans cette incarnation.
Ce véhicule qu’est votre corps a besoin d’être aiguillé, conduit là où il doit aller. Sans être conduit, il peut dériver longtemps sur la route et se perdre. S’il est conduit, alors il y a une connexion établie entre ce véhicule et le conducteur ; entre votre corps et votre âme.

Vous avez le choix de vous arrêter pour recharger votre véhicule et vous prélasser pour reprendre de l’énergie afin d’être attentif et bien éveillé sur la route.
Vous avez le choix de vous y arrêter ou pas. De vous y arrêter longuement ou brièvement.
Pour beaucoup d’entre vous qui vous intéressez au spirituel, vous prenez ces aires de repos sur cette route afin de mieux redémarrer après. Vous n’êtes pas de ceux qui s’endorment au volant de leur véhicule, bien au contraire.

Mais, combien de temps pouvez-vous tenir si vous ne vous arrêtez pas ?
Comment profitez-vous au mieux sur la durée de ces arrêts successifs ?
Que se passe-t-il si vous ne vous arrêtez qu’une seule fois ?

Le spirituel n’a pas sa place à côté de votre chemin de vie mais dans votre chemin de vie.
Il n’est pas un lieu de refuge ou une aire de repos lorsque les batteries sont vides. Ne cherchez pas ce lieu à l’extérieur de vous car c’est un lieu à l’intérieur de vous, une connexion à réactiver tout au fond de vous : entre votre cœur et votre âme.
Rétablissez cette connexion. Rétablissez cette guidance de votre âme au quotidien.

Si cette connexion est établie, alors il n’y a nul besoin de s’arrêter car la route sera moins longue, bien moins fatigante, plus simple, et l’arrivée sera plus proche et rapide.
De plus, vous sentirez le besoin de vous arrêter pour vous recharger bien moins souvent. Ces arrêts ne constitueront en fait plus que des rappels qui vous indiqueront que vous êtes sur le bon chemin et que vous pouvez repartir aussitôt afin de mieux profiter de la route.

Prenez cette route, ce chemin, en vous connectant non pas à un GPS extérieur qu’incarnerait une personne extérieure à vous, mais à votre propre boussole intérieure. Votre cœur, ses vibrations, constituent en fait la boussole de votre âme. Ces vibrations sont si subtiles qu’il faut pour cela apprendre à réintégrer son propre véhicule, son corps.
C’est apprendre à régler ce corps selon les aiguilles de cette boussole, selon les vibrations de votre cœur afin de ne plus plonger dans le labyrinthe du mental.
Écoutez ce corps. Écoutez ses maux, ses envies, et établissez la connexion du cœur ; celle qui nourrit votre âme et guérit votre corps. Celle qui oriente vos choix et vous porte à la foi(s).

Cette Foi est indéfectible et n’a nul besoin d’être rechargée car elle est surtout nourrie par la nourriture du cœur : les vibrations d’amour.
Plus vous vibrerez Amour, plus vous aurez confiance en la vie et en vos propres outils intérieurs, plus vous saurez vous orienter vous-même sur votre chemin. Et alors, vous n’aurez besoin que de quelques panneaux indicateurs qui pourront vous aider, vous orienter plus finement.
Ces panneaux sont les signes, les synchronicités que vous enverront vos guides, vos anges gardiens. Demandez-leur votre chemin en route, en cas de doute, et lorsque le mental ressurgit. Ils auront vite fait de vous aider à rétablir une connexion d’autant plus amplifiée et pure, et de vous montrer une route sans aucune déviation.
Écoutez-les, appelez-les, remerciez-les.
Vous vivrez connecté, relié et l’Ascension sur cette route n’en sera que plus simple, facile et joyeuse. Vous serez porté. 

Marie-Marthe

A voir aussi sur : https://pressegalactique.com/2020/10/11/vous-avez-le-choix-de-vous-arreter-ou-pas/

L’unité face à la division

Message canalisé le 19 septembre 2020

« Vous traversez un temps où les tumultes vous impactent et transgressent toutes vos règles de bienséance et le bien-fondé de votre société.

L’heure n’est pas à l’observation de ces tumultes extérieurs mais plutôt à l’observation intérieure qu’engendrent ces tumultes en vous-même.

Il est temps de vous observer vous-même afin d’apporter les réglages intérieurs nécessaires.

Ne vous laissez pas vous émouvoir face à l’observation de ce qui se passe à l’extérieur de vous. Mais plutôt, voyez cela comme l’occasion pour vous, à chaque ressenti qui vous bouleverse et vous secoue, d’y voir une occasion supplémentaire de vous régler vous-même. 

Votre baromètre intérieur est celui qui vous régit et celui qui régit aussi le monde extérieur car vous appartenez à ce grand Tout indissociable. Chacun est alors avant tout responsable de son propre baromètre émotionnel intérieur.

Les meilleures leçons à intégrer ne sont pas celles que vous donnez aux autres mais celles que vous vous donnez à vous-mêmes. Réintégrez en vous-mêmes vos propres moyens de discernement et ne les affichez pas au grand jour. Faites unité avec vous-même et alors vous serez complètement et constamment relié au grand Tout qui vous nourrira un peu plus chaque jour.

Le temps est à l’éveil, l’éveil intérieur, afin d’ouvrir des portes extérieures. Reprenez pleinement place au sein de votre propre corps physique et ne cherchez pas à fuir la réalité de votre vie, ne cherchez pas à fuir les distorsions actuelles, mais observez l’impact que cela a sur vous, en vous, à l’intérieur de vous.

Nettoyez-vous afin de vous reconnecter à vous-même et cherchez à avoir du recul sur chaque situation de division. 

Reconnaissez que cette division n’est pas à l’intérieur de vous mais à l’extérieur. Lorsque chacun aura de nouveau fusionné avec lui-même, alors l’unité individuelle complète sera retrouvée et la collaboration entre unités ne sera que bienfaitrice. 

Ne cherchez plus à recoller les fragments d’une société divisée ni à appartenir à l’un de ces fragments, mais reconnectez-vous à vous-même. Nourrissez votre unité, soyez uni avec vous-même et la connexion au Tout sera naturelle. Si chacun reste uni à lui-même alors vous formerez une unité indissociable et capable d’ascensionner.

Le début de l’ascension a commencé : le travail est laborieux mais nécessaire. »

Mais comment atteindre cette unité intérieure ? 

« N’intégrez pas en vous les émotions des autres comme étant les vôtres. Vous remarquerez que les émotions les plus fortes sont celles que l’on intègre le mieux. La peur et la colère sont celles, d’ailleurs, qui se propagent le mieux car c’est par ces émotions là que l’on vous choque et que l’on vous atteint. N’y soyez pas sensible et faites barrière avec ce genre de partage émotionnel. 

Recentrez-vous en vous-même, et ressentez, écoutez les vibrations de votre corps. Ce sont ces vibrations-là qui vous indiquent le meilleur choix pour vous.

Votre corps constitue en lui-même un outil de discernement fiable et correct uniquement si le vide mental a été fait auparavant.

Ce vide mental, prenez le temps de le faire et de lui laisser une place dans votre vie, au quotidien, tout autant que l’on vous demande de vous laver les mains actuellement !

Votre corps fait lien avec votre âme et seule votre âme connaît exactement ce qui est le mieux pour vous, dans cette incarnation. Voyez alors votre corps comme un outil concret dans la matière. Il est à lui seul un moyen de discernement.

Et puis, si vous reliez votre corps aux vibrations intérieures de votre cœur, aux vibrations de l’amour, alors vous serez éclairé davantage dans vos choix et dans vos besoins. 

Demandez aussi à votre cœur car il est l’outil complémentaire à votre corps et il nourrit votre âme ». 

Message canalisé le 19/09/2020

Marie-Marthe

A lire aussi sur : https://pressegalactique.com/2020/09/20/lunite-face-a-la-division/