Joignez vos mains pour ressentir et exprimer la non-dualité

La matrice se renforce et se densifie à mesure que des hommes et des femmes la nourrissent . Elle se nourrit de leurs pensées, de leurs attitudes, de leurs tracas, et surtout de leurs envies de puissance qui mènent au combat.
En s’impliquant dans le combat, ces personnes ne comprennent pas qu’elle se combattent elles-mêmes. Elles nourrissent la force qui les enrichit de la mauvaise manière.
Dominer, écraser l’autre, mène simplement à s’écraser soi-même sans prendre en compte les risques associés.

En densifiant leurs pensées et leurs attitudes, ces personnes nourrissent et densifient le voile qui cache et assombrit de plus en plus leur Lumière intérieure.
Leur carapace cache cette Lumière qui est au fond d’elles-mêmes et qui, pourtant, est la même que celle que vous avez en vous. Chacun a la même particule de Lumière en soi. Certains l’enluminent et la nourrissent avec ferveur, mais d’autres l’ont oubliée, n’avançant qu’avec l’éclairage erroné de leur mental tout en suivant les plans de leur égo. Ils l’obstruent en densifiant tout ce qui existe autour d’eux par leurs actes et leurs pensées. Ils alourdissent ainsi leur voile et ne savent plus qui ils sont, qui ils servent. Mais, sont-ils au moins seulement à leur propre service ? Hélas, ils déambulent sans lumière, au service de l’ombre. Ils ne peuvent savoir où ils vont ni qui ils sont, ne nourrissant que l’influence extérieure, au détriment de leur connaissance intérieure.

« Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’Univers et les Dieux »

Mais comment faire alors ? Ne pas rejeter ni juger ces personnes pour leur méconnaissance, leur aveuglement, leur incompréhension ou leur médisance envers leur propre Lumière. Seulement prendre conscience que ces personnes ne peuvent plus discerner leur Lumière, et, moins elles la voient, plus elles s’enfoncent dans l’ombre, et plus elles informent la densité, nourrissent leur voile.

Chaque particule de Lumière est cependant reliée l’une à l’autre, ne l’oubliez pas. Chacune émane de la même Source.
Le voile ne peut rien couper car il n’existe que dans cette matrice qui lui permet sa densité et peut ainsi obstruer chaque Lumière sur Terre.
Mais, sur d’autres dimensions, cela n’est pas le cas. Rappelez-vous la multidimensionnalité de votre être, de chaque être. La Lumière transperce tous les plans de manière simultanée. Depuis l’expérience de vie terrestre se joue aussi votre évolution sur d’autres niveaux de vies parallèles.

La Lumière voilée de ces personnes brille quand même mais sans qu’elles ne s’en aperçoivent ici. Elle ne les fait donc simplement pas avancer ici-bas, dans l’expérience de la matérialité.

C’est pour cela qu’il faut déployer vos Lumières en vous rattachant à ce que vous avez de plus pure et de plus sain vous. Chaque poussière que vous avez en vous vient obstruer le champ lumineux de votre Lumière.
Cette lumière est Divine, ne l’oubliez pas. Reliez-vous à Elle et Elle vous portera. Et plus nombreuses seront les personnes qui s’y relieront, plus Elle portera l’Humanité dans l’expérience terrestre.

Ne la montrez pas aux autres à outrance car elle n’éclairera alors pas ceux qui ne souhaitent pas la voir. Elle ne fera qu’éblouir et brûler les consciences leurrées ou endormies.
Révélez-la chez celui qui viendra vous montrer humblement qu’il est capable de la comprendre et qu’il choisit le chemin de l’UN-FORMATION. C’est celui qui se forme à redevenir UN, celui qui cherche l’union plutôt que la discorde et la dualité. C’est celui qui voit et repousse son propre voile pour redonner plus de vigueur à sa Lumière. C’est ce regard porté vers l’intérieur.

Ne l’oubliez pas, cette Lumière ne se divise pas en chacun de vous mais rayonne en chacun de vous avec la même intensité.
Plus vous la nourrissez et plus elle lève le voile. Plus vous l’amplifiez intérieurement et plus elle déploie sa force et interagit avec ses semblables.

L’heure n’est pas à l’appel au combat intérieur ni extérieur, bien au contraire.
Faites rayonner en chacun de vous votre faisceau de Lumière afin de lui redonner la force dont il a besoin.
Joignez vos mains, non pas pour supplier, mais pour créer un acte de force supplémentaire qui viendra enrichir votre Lumière intérieure et pacifier la dualité de cette matrice.
Il s’agit d’apprendre de cette dualité pour qu’elle soit bénéfique à l’expérimentateur que vous êtes, mais il ne s’agit pas de la renforcer ni de la nourrir car c’est cela qui la rend néfaste, voire nuisible.

Joindre ses mains n’est pas une posture de supplication mais de volonté d’unité de deux parti(e)s opposé(e)s.


Marie-Marthe
Le 27/11/2022
Source : https://connexion-universelle.com



HE de Ravintsara, contre les maux de l’hiver et pour toute la famille !

Parfaitement adaptée à toute la famille, l’huile essentielle de Ravintsara est la star du monde de l’aromathérapie ! Toute indiquée en cas d’infections touchant la sphère ORL, rhume, otite, sinusite et bien d’autres ne lui résisteront pas. Son action antivirale et ses effets stimulants sur le système immunitaire sont en effet puissants et reconnus par tous les professionnels et adeptes des huiles essentielles. En malgache, ravintsara signifie « arbre aux bonnes feuilles », profitez donc dès maintenant de tous ses bienfaits ! Nom latin : Cinnamomum camphora (L.) J.Presl. Partie distillée : feuilles

Précautions d’utilisation

Probablement la plus souple des huiles essentielles ! Tout le monde peut utiliser l’huile essentielle de Ravintsara à l’exception évidemment des femmes enceintes de moins de 3 mois. Elle est également utilisable par toutes les voies. Enfin, il est cependant préférable pour les personnes asthmatiques et épileptiques de demander conseil à leur médecin avant utilisation.

UTILISATEURS AUTORISÉS

 Adultes et Ados

 Enfants de moins de 6 ans

 Femmes enceintes & allaitantes

 Femmes enceintes de moins de 3 mois

 Bébés de moins de 3 mois

VOIES D’UTILISATION POSSIBLES

 En inhalation

 Voie cutanée

 Voie orale

 En diffusion

RISQUES D’UTILISATION

 Non Irritante pour la peau

 Non Dermocaustique à l’état pur

 Non Photosensibilisante

 Non Hormon-like

 Non Irritante pour les voies respiratoires

 Non Neurotoxique

AUTRES PRÉCAUTIONS

Avis médical
  • Veiller à demander un avis médical avant l’utilisation de l’huile essentielle de Ravintsara pour les personnes asthmatiques.
  • Veiller à demander un avis médical avant son utilisation pour les personnes épileptiques en raison du risque épileptogène à forte dose qu’elle présente.
Contre-indications
  • Au delà de plusieurs jours d’utilisation, faire attention aux interférences médicamenteuses possibles.
  • Il existe un risque d’accoutumance lors d’une utilisation prolongée.
Composants allergènes

L’huile essentielle de Ravintsara contient peu de composants biochimiques allergènes.

  • limonène (≤ 2 %)
  • linalol (≤ 0,5 %)
  • géraniol (≤ 0,5 %)

Note : Il est préférable de tester l’huile essentielle avant de l’utiliser (deux gouttes au creux du coude pendant au moins 24 heures afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction).

Propriétés de l’huile essentielle de Ravintsara

L’huile essentielle de Ravintsara est fortement concentrée en 1,8 cinéole, en alpha-terpineol et en alcools monoterpéniques. Ces différentes molécules lui confèrent les propriétés principales suivantes :

  • antiviral ++++ (α-terpinéol, 1,8-cinéole (eucalyptol)) : c’est l’huile essentielle antivirale par excellence… la plus efficace et la plus sûre pour tous les âges ! Elle est à la fois anti-infectieuse et antibiotique et limite les risques de surinfection.
  • immunostimulant ++++ (α-terpinéol) : l’huile essentielle de Ravintsara stimule les glandes surrénales, responsables de la réponse immunitaire.
  • antibactérien à large spectre +++ (α-terpinéol, 1,8-cinéole (eucalyptol), sabinène) : l’huile essentielle de Ravintsara est antibactérienne et anti mycobactérienne. Son spectre d’action est très large.
  • expectorant +++ (1,8-cinéole (eucalyptol)) : elle facilite la toux, c’est-à-dire l’expulsion de ce qui encombre les bronches.

Mais aussi ces propriétés secondaires :

  • anti-inflammatoire
  • antifongique à large spectre
  • spasmolytique
  • tonique cérébral
  • tonique physique
  • décontractant musculaire
  • antalgique

En cas d’ Épidémie ORL virale, Grippe

Efficacité : ++++

UTILISATION SIMPLE

Dès 6 ans et pour adultes:

  • Voie cutanée : 3 gouttes de Ravintsara à répartir dans le bas du dos, le long de la colonne vertébrale et sur le thorax, 4 à 5 fois par jour, jusqu’à amélioration.
  • Voie orale : 1 goutte de Ravintsara dans une cuillère à café de miel ou d’huile d’olive ou sur un sucre, 4 fois par jour, jusqu’à amélioration.

De 3 mois à 6 ans, et pour les femmes enceintes de plus de 3 mois. Même utilisation que ci-dessus, mais en privilégiant la voie cutanée, et en diluant l’huile essentielle de Ravintsara à 10 % dans une huile végétale, idéalement l’huile de Noisette (1 dose d’huile essentielle + 9 doses d’huile végétale).

UTILISATION EN SYNERGIE

Réservée aux + de 6 ans. Déposez 3 gouttes du mélange sur le thorax et sur le haut du dos. À renouveler 6 fois par jour pendant 2 à 3 jours.

  • 60 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara
  • 40 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus Radiata
  • 20 gouttes d’huile essentielle de Laurier Noble
  • 40 gouttes d’huile essentielle d’Épinette Noire
  • 80 gouttes (4 mL) d’huile végétale de Nigelle

Plus de détails ou autres utilisateurs : les huiles essentielles contre la grippe.

Pour booster l’ Immunité

Efficacité : ++++

UTILISATION SIMPLE

Dès 3 ans et pour adultes. Par voie cutanée, 3 gouttes de Ravintsara sur les poignets et respirer profondément, en prévention, une fois par jour, pendant les périodes à risques. Faire une pause d’une semaine après trois semaines d’utilisation.

De 3 mois à 3 ans, et pour les femmes enceintes de plus de 3 mois. Même utilisation que ci-dessus, mais en diluant l’huile essentielle de Ravintsara à 10 % dans une huile végétale, idéalement l’huile de Noisette (1 dose d’huile essentielle + 9 doses d’huile végétale).

UTILISATION EN SYNERGIE

Réservée aux + de 6 ans. Appliquer en massage 2 gouttes du mélange sur le thorax et 2 gouttes sur le dos. Renouveler l’application 3 fois par jour. En cas d’utilisation prolongée ou pour les peaux sensibles, diluer dans une huile végétale :

  • 100 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara
  • 30 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree
  • 10 gouttes d’huile essentielle de Thym à Thymol
  • 30 gouttes d’huile essentielle de Citron

Plus de détails ou autres utilisateurs : les huiles essentielles pour booster l’immunité.

Contre la Fatigue intense

Efficacité : +++

UTILISATION SIMPLE

Dès 3 ans & pour adultes. Par voie cutanée & inhalation, 2 gouttes de Ravintsara sur les poignets et respirer profondément, dès que vous avez un coup de barre.

De 3 mois à 3 ans, et pour les femmes enceintes de plus de 3 mois. Même utilisation que ci-dessus par voie cutanée, et en diluant l’huile essentielle de Ravintsara à 10 % dans une huile végétale, idéalement l’huile de Noisette (1 dose d’huile essentielle + 9 doses d’huile végétale).

RAVINTSARA OU EPINETTE NOIRE ?

Meilleur candidat en cas de fatigue intense : l’huile essentielle de Ravintsara sera très efficace, mais si vous en avez sous la main, l’Epinette Noire sera meilleure encore ! Par voie cutanée : 2 gouttes dans 8 gouttes d’huile végétale en application dans le bas du dos au niveau des reins, 3 fois par jour. Faire une pause d’une semaine au bout de trois semaines d’utilisation.

En cas de Dépression

Efficacité : +++

UTILISATION SIMPLE

Dès 3 ans & pour adultes. Par voie cutanée & inhalation, 2 gouttes de Ravintsara sur les poignets et respirer profondément, régulièrement dans la journée. Si cela s’avère insuffisant, vous pouvez vous masser le bas de la colonne vertébrale avec 4 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara pure, 2 fois par jour.

Ne vous contentez cependant pas des huiles essentielles, faites-vous aider par des amis ou un professionnel pour vous aider à dépasser vos difficultés.

UTILISATION EN SYNERGIE

Réservée aux + de 6 ans. 3 gouttes sur le plexus solaire et sur la face interne des poignets, 2 à 3 fois par jour du mélange suivant :

  • 3 gouttes d’huile essentielle de Marjolaine à Coquilles
  • 5 gouttes d’huile essentielle de Petit Grain Bigarade
  • 2 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara
  • 2 gouttes d’huile essentielle d’Ylang Ylang
  • 1 goutte d’huile essentielle de Verveine Citronnée
  • 1 goutte d’huile essentielle d’Encens

Si la dépression est importante, massage le long de la colonne vertebrale avec 8 gouttes du mélange, 2 fois par jour.

Source : Baudoux, D. (2002). L’aromathérapie : se soigner par les huiles essentielles. Amyris. 

RAVINTSARA OU NÉROLI ?

Meilleur candidat en cas de dépression nerveuse : l’huile essentielle de Ravintsara sera efficace, mais si vous en avez sous la main (et que vous en avez les moyens), l’huile essentielle de Néroli sera meilleure ! Par voie cutanée, 2 gouttes d’HE dans 4 gouttes d’huile végétale sur la face interne des poignets, sur le thorax et le bas du dos, matin et soir pendant 3 semaines.

Contre la Perlèche (chéilite)

Efficacité : +++

UTILISATION SIMPLE

Adultes et enfants de plus de 3 ans. Par voie cutanée, préparer un mélange avec 15 gouttes d’HE dans 9,5 mL d’huile végétale de Nigelle. Appliquer sur la zone touchée jusqu’à 3 fois par jour en fonction de l’amélioration. Au-delà de 20 jours ou en cas de signes d’aggravation, un avis médical est recommandé.

RAVINTSARA OU GÉRANIUM ROSAT ?

L’huile essentielle de Ravintsara sera très efficace contre la perlèche, mais si vous en avez sous la main, celle de Géranium sera meilleure encore ! Pour les enfants, préparer un mélange avec 9 gouttes d’HE dans 9,7 mL d’huile de Nigelle. Appliquer sur la zone touchée jusqu’à 3 fois par jour en fonction de l’amélioration. Au-delà de 20 jours ou en cas de signes d’aggravation, un avis médical est recommandé.

Plus de détails ou autres utilisateurs : les huiles essentielles contre la perlèche.

Autres applications réputées du Ravintsara

L’huile essentielle de Ravintsara est utilisée en de très nombreuses occasions, notamment liées à ses propriétés antivirales, immunostimulantes, antibactériennes et expectorantes. Pour la plupart des utilisations suivantes elle sera efficace, mais sans être forcément la meilleure huile essentielle. Nous vous indiquons donc le meilleur remplaçant du Ravintsara pour les différents problèmes suivants.

Nervosité, Oligoménorrhée, Herpès, Zona

Ravintsara efficace, mais… il vaut mieux employer l’huile essentielle de Niaouli contre l’herpès/zona : par voie cutanée, 2 gouttes pures (ou dilution 50 % dans une huile végétale) sur l’herpès, toutes les 2h jusqu’à disparition.

Troubles du sommeil, Insomnie

Ravintsara efficace, mais … il vaut mieux employer l’huile essentielle de Camomille Romaine contre l’insomnie.Elle peut être utilisée dès l’âge de 3 mois en diffusion par exemple, 10 minutes avant l’heure du coucher ou par voie cutanée, 1 goutte diluée dans 9 gouttes d’huile végétale, en massage sur le plexus solaire et/ou la plante des pieds.

Mononucléose

Le Ravintsara sera efficace pour soulager les symptômes de la mononucléose, en suivant le même mode opératoire que pour renforcer l’immunité, décrit ci-dessus.

Angoisse, Stress

Ravintsara efficace, mais … il vaut mieux employer l’huile essentielle de Petit Grain Bigarade contre le stress : par inhalation et application cutanée, 1 goutte sur les poignets à inhaler profondément, 3 fois par jour (effet très rapide).

Contracture, Fatigue

Ravintsara peut-être efficace, mais … il vaut mieux employer l’huile essentielle de Gaulthérie Odorante pour soulager vos muscles : par voie cutanée, 3 gouttes d’HE dans 12 gouttes d’huile végétale (optionnel pour peaux sensibles) sur zone touchée, 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

Ravintsara ou Ravensare ?

Attention ! Il faut bien distinguer l’huile essentielle de Ravintsara et l’huile essentielle de Ravensare. Cette dernière est beaucoup moins souple d’utilisation, ne possède pas du tout les mêmes propriétés et est interdite aux enfants ! Pour vous repérer, vérifiez bien les noms latins.

  • Ravensare : Ravensare Aromatica ou Ravensara Anisata
  • Ravintsara : Cinnamomum camphora L.

Source : https://www.compagnie-des-sens.fr/huile-essentielle-ravintsara/

Le Camu-Camu

L’arbre Camu-Camu appartient à la famille des Myrtacées. Originaire de la forêt amazonienne, il apprécie les régions marécageuses. Une grande partie du Camu-Camu est cultivé au Pérou, pour leurs baies, portant le même nom : les baies de Camu-Camu. Le Camu-Camu (fruit) a une saveur acidulée et une couleur rougeâtre. Sa couleur indique la présence de certains pigments antioxydants. Sa saveur est synonyme de présence d’acide dans sa pulpe : l’acide ascorbique (la vitamine C). Le Camu-Camu est une bombe de vitamine C : 3 g par jour satisferont les besoins de vitamine C pour la journée. Ce trésor nutritionnel est source de vertu thérapeutique. Les articulations, la peau ou les os profitent de l’action de la vitamine C sur le collagène : une protéine indispensable et omniprésente dans l’organisme. Par ailleurs, le Camu-Camu fait l’objet de quelques recherches scientifiques, qui concluent sur son véritable pouvoir antioxydant, anti-inflammatoire, prébiotique et potentiellement amincissant. Nom latin : Myrciara dubia. Famille botanique : Myrtacées. Partie utilisée : Fruit.

Consommation recommandée

La poudre de Camu-Camu est un concentré d’énergie et de nutriments. Il est préférable d’augmenter les doses au fur et à mesure afin de ne pas subir des effets secondaires désagréables. En cure classique ou pour le plaisir : 1 g, soit 1/2 cuillère à café de poudre de Camu-Camu par jour.

Sous quelle forme ?

Pour profiter au mieux de leurs bienfaits, vous pouvez les utiliser :

  • En poudre
A quel moment de la journée ?

Nous vous conseillons de les utiliser durant le(s) repas suivants pour profiter au mieux de leurs bienfaits :

  • Petit-déjeuner
Quels modes d’utilisation ?

Vous pouvez les intégrer aux préparations suivantes pour faciliter leur prise :

  • Yaourt, laitage
  • Smoothies, jus
  • Boisson, eau
  • Compote
Précautions d’emploi
  • En excès, la poudre de Camu-Camu peut entraîner des désordres digestifs.

Bienfaits en nutrition santé

3 g de Camu-Camu en poudre contiennent une part significative des Références Nutritionnelles pour la Population (RNP) en Vitamine C.

À ce titre, la poudre de Camu-Camu peut compléter votre régime alimentaire sain et varié.

MÉTABOLISME

La poudre de Camu-Camu fait partie des superaliments les plus antioxydants, si ce n’est la plus antioxydante. Riche en phytonutriment et vitamine C, il combat le stress oxydatif, prévenant ainsi les pathologies vasculaires. De plus, il réduit la cholestérolémie ce qui contribue d’autant plus à la santé cardio-vasculaire.

SYSTÈME OCULAIRE

La poudre de Camu-Camu contiendrait des teneurs intéressantes en pigment caroténoïde : trans-lutéine et zéaxanthine. Ces deux composés, au sein d’une hygiène de vie correcte, contribue à la prévention des troubles de la vision liées à l’âge.

SYSTÈME DIGESTIF

La poudre de Camu-Camu favorise le confort digestif. Elle stimule le transit digestif par ses fibres (voir notre guide constipation et alimentation), tout en contribuant au développement des microorganismes de la flore intestinal bénéfique pour notre santé.

SOIN DU CORPS, VISAGE ET CHEVEUX

La production de collagène diminue avec l’âge, favorisant l’apparition des rides et des ridules. La vitamine C contribue à la formation du collagène. Par la généreuse portion de vitamine C dans la poudre de Camu-Camu, elle aide à ralentir les marques de l’âge. De plus, la poudre de Camu-Camu est un concentré d’antioxydants qui estomperont les taches cutanées.

SYSTÈME IMMUNITAIRE

La vitamine C de la poudre de Camu-Camu renforce les bénéfices immunitaires d’une alimentation variée et équilibrée.

SYSTÈME NERVEUX, BIEN-ÊTRE

La poudre de Camu-Camu apporte des glucides. C’est un carburant indispensable pour nos cellules. Il permet de produire de l’énergie. De plus, la poudre de Camu-Camu est riche en vitamine C. La vitamine C lutte naturellement contre la fatigue et améliore l’absorption du fer. Le fer réduit également la fatigue. Sans oublier, cette vitamine participe à la production des catécholamines. Un groupe de composé actif dont on retrouve l’adrénaline, une « hormone stimulante ».

SYSTÈME BUCCO-DENTAIRE

Le scorbut, une pathologie provoquée par l’absence grave de vitamine C. Cette absence induit des lésions gingivales et des déchaussements dentaires. La poudre de Camu-Camu comble aisément les besoins journaliers de vitamine C.

SYSTÈME OSSEUX

La poudre de Camu-Camu prévient les fractures osseuses en contribuant à la solidité du squelette. Effectivement, le collagène est omniprésent dans les os. Il est indispensable puisqu’il rend les os solides et résistants.

MUSCLES ET ARTICULATIONS

Le collagène est une protéine importante pour les articulations : elle leur confère la résistance et l’hydratation nécessaire à leur santé. La vitamine C contribue à la formation du collagène. La poudre de Camu-Camu, incroyablement riche en vitamine C. Elle préserve donc les articulations.

SYSTÈME CIRCULATOIRE

Grâce à l’action de la vitamine C sur le collagène, elle participe au bon fonctionnement du système vasculaire. La poudre de Camu-Camu est extrêmement riche en vitamine C. Au sein d’une alimentation variée et équilibrée, la vitamine C participe à la santé du système vasculaire.

SYSTÈME CARDIAQUE

Une alimentation trop salée favorise les troubles de la pression artérielle. La poudre de Camu-Camu est naturellement pauvre en sodium. Dans le cadre d’une hygiène de vie correcte, le Camu-Camu participe à la prévention des troubles de la pression artérielle.

Propriétés nutritionnelles

PROPRIÉTÉS PRINCIPALES

  • Anti-oxydant (vitamine C, anthocyane, flavanone, flavonol, acide phénolique) : en raison de son incroyable teneur en vitamine C, la poudre de Camu-Camu protège les cellules contre le stress oxydatif. En effet, la vitamine C neutralise les radicaux libres. De plus, la poudre de Camu-Camu est vectrice de nombreux autres phytonutriments antioxydants : anthocyanes, flavonones, flavonols et acides phénoliques. Elle apporterait même du bêta-carotène, également reconnu comme antioxydant.
  • Anti-inflammatoire : une étude scientifique observe les effets de la poudre de Camu-Camu sur des souris auxquels ils proposaient un régime alimentaire riche en graisse et riche en sucre. Les scientifiques observent une baisse de l’inflammation du tissu adipeux et une réduction de la concentration d’interleukine-1β (médiateur de l’inflammation), chez le groupe des souris traitées avec de la poudre de Camu-Camu. Une autre étude conclut sur la véracité du pouvoir anti-inflammatoire de la poudre de Camu-Camu, car elle réduirait la formation des chimiokines pro-inflammatoires.
  • Amincissant : selon une étude scientifique portée sur des souris engraissées, l’administration de poudre de Camu-Camu dans leur alimentation stabilise leurs poids. Les scientifiques suggèrent que la poudre de Camu-Camu empêche l’accumulation des graisses (viscérales, sous-cutanée et interscapulaire). Cette même étude suggère que d’autres constituants, autre que la vitamine C, sont responsables des effets anti-obésité observés.
  • Photoprotecteur (trans-lutéine, zéaxanthine) : la poudre de Camu-Camu contiendrait des pigments de la famille des caroténoïdes : trans lutéine et zéaxanthine. Ces pigments se concentrent dans la macula de la rétine (zone de l’œil). Ils protègent les cellules photoréceptrices des rayons ultraviolets et de la peroxydation.

PROPRIÉTÉS SECONDAIRES

  • Prébiotique : une étude scientifique portée sur des souris démontre que le groupe de souris supplémenté en poudre de Camu-camu dispose d’un « meilleur » microbiote que le groupe témoin. En effet, la poudre de Camu-Camu semble soutenir la diversité microbienne et augmente le rapport Firmicutes/Bacteroidetes. Deux facteurs d’un microbiote sain.
  • Laxatif (fibre) : les fibres représentent plus d’un quart de la composition totale de la poudre de Camu-Camu. Ainsi, la poudre de Camu-camu stimule le transit digestif en augmentant de manière significative le volume total des selles.
  • Antihypertensif (sodium) : la poudre de Camu-Camu est naturellement pauvre en sodium. Elle ne contribue donc pas aux apports sodés, prévenant alors la hausse de la pression artérielle.
  • Protecteur du système ostéo-articulaire (vitamine C) : la poudre de Camu-Camu est une excellente source de vitamine C. Par sa présence, elle assure la solidité et la rigidité des os, mais également la résistance et l’hydratation des cartilages. En effet, la vitamine C joue un rôle dans la formation du collagène, protéine essentielle du système ostéoarticulaire.
  • Vasculoprotecteur (vitamine C) : la poudre de Camu-Camu contribue au maintien de l’intégrité et au fonctionnement normal des vaisseaux sanguins. Cette propriété provient de son apport en vitamine C. Cette dernière participe à la formation du collagène. Le collagène est une protéine qui compose la paroi des vaisseaux sanguins. Plus précisément, on la retrouve dans le média, la couche intermédiaire des trois tuniques du système vasculaire.
  • Immunomodulant (vitamine C) : la poudre de Camu-Camu est vectrice de vitamine C. La vitamine est impliquée dans le fonctionnement des cellules immunitaires.
  • Protecteur dentaire (vitamine C) : grâce à la vitamine C, la poudre de Camu-Camu contribue à la formation du collagène. Le collagène est essentiel pour la sphère buccale : elle compose les gencives et les dents.
  • Lissant (vitamine C) : le derme de la peau est richement constitué de collagène. Cette protéine structurante apporte à la peau la rigidité et la fermeté nécessaire. La vitamine C favorise la biosynthèse du collagène. En apportant beaucoup de vitamine C, la poudre de Camu-Camu contribue à améliorer l’aspect global de la peau.
  • Rééquilibrant nerveux (vitamine C) : la poudre de Camu-Camu regorge de vitamine C. Cet apport stimule la production des catécholamines, des substances du groupe des amines qui tiennent le rôle de neurotransmetteur (elles assurent la transmission de l’influx nerveux).
  • Contribue au métabolisme énergétique (glucide, vitamine C) : la poudre de Camu-Camu apporte une énergie glucidique. Les glucides sont des carburants essentiels pour les cellules du corps, en particulier cellules glucodépendantes. Ces glucides sont majoritairement des glucides complexes : ils apportent de l’énergie tout au long de la journée. Au côté de ces glucides, la poudre de Camu-Camu est riche en vitamine C. La vitamine C contribue au métabolisme énergétique normal.
  • Anti-fatigue (vitamine C) : la vitamine C est reconnue pour réduire la fatigue. De plus, elle lutte contre la carence en fer, car elle améliore l’absorption du fer non-héminique (issu des végétaux). Une carence en fer peut se manifester par une fatigue excessive.
  • Hypocholestérolémiant (fibre) : par les fibres, la poudre de Camu-Camu réduit l’absorption du cholestérol alimentaire. Cet aspect réduit la quantité de cholestérol absorbé ce qui diminue la cholestérolémie.

Source : https://www.compagnie-des-sens.fr/poudre-camu-camu/

Vitamine C liposomale

Les vitamines sont bonnes pour votre corps et en particulier la vitamine C. Elle contribue à vous protéger contre le stress oxydatif et plus globalement, au bon fonctionnement de votre système immunitaire.

Mais connaissez-vous la vitamine C liposomale ? C’est une vitamine connue pour ses prétendus bienfaits qui seraient supérieurs à l’acide ascorbique classique (vitamine C). Mais qu’en est-il vraiment de ce produit ? La vitamine C liposomale est-elle réellement meilleure pour votre santé ? On vous dit tout.

Faut-il choisir la vitamine C liposomale ?

QU’EST-CE QUE LA VITAMINE C LIPOSOMALE ?

La vitamine C liposomale se différencie de la vitamine C classique de par sa forme galénique. En effet, si l’acide ascorbique classique est une forme libre de vitamine C que l’on retrouve sous forme de poudre (éventuellement en gélules ou en comprimés), la vitamine C liposomale est encapsulée dans des cellules graisseuses appelées liposomes.

Mode de fonctionnement des liposomes

Les liposomes sont des graisses nécessaires que nous ne pouvons pas naturellement synthétiser. Les liposomes sont constitués de phospholipides qui enveloppent et transportent diverses substances dans le corps.

La lécithine fait partie des phospholipides les plus connus. De par ses nombreux domaines d’application, la lécithine est très utilisée dans l’industrie agro-alimentaire. L’une des applications de la lécithine est notamment la fabrication des fameux liposomes.

Les phospholipides sont exactement les mêmes que les membranes de nos cellules. Les liposomes peuvent ainsi fusionner avec nos cellules pour libérer leur contenu dans notre organisme. Les liposomes ne présentent donc aucun danger pour la santé.

En bref, notre corps utilise le système des liposomes pour transporter diverses substances dans le corps. Ils sont également utilisés en médecine depuis des années, pour aider à administrer des médicaments.

Y a-t-il un intérêt de la vitamine C liposomale par rapport à l’acide ascorbique classique ?

Les liposomes fusionneraient avec les cellules du système digestif et délivreraient la vitamine C directement dans les cellules plutôt que d’avoir à être absorbée de manière conventionnelle par le transport protéines.

Avec ce mode fonctionnement, les liposomes permettraient donc une meilleure absorption de la vitamine C liposomale par rapport aux autres compléments alimentaires de vitamine

ABSORPTION DE LA VITAMINE C LIPOSOMALE DANS L’ORGANISME

Les travaux de recherches¹ sur l’assimilation de la vitamine C par l’organisme ont montré que la vitamine C liposomale est un complément alimentaire effectivement absorbé beaucoup plus rapidement qu’un complément de vitamine C conventionnel.

A titre indicatif, elle n’est naturellement pas aussi efficace que la vitamine C administrée par intraveineuse (voie IV).

Ce qui est intéressant avec la vitamine C liposomale, c’est qu’elle permet d’avoir une forme orale de vitamine C très biodisponible² (c’est-à-dire la proportion de la vitamine administrée qui atteint la circulation sanguine) sans avoir à passer par la voie intraveineuse.

En effet, les concentrations sanguines de la vitamine C liposomale avoisinent les 400 μmol/L soit presque le double des formes classiques de l’acide ascorbique.

La contrepartie de cette biodisponibilité excellente est la très mauvaise rétention dans l’organisme de la vitamine C liposomale. Celle-ci ne perdure que 2h dans le sang, alors que les compléments alimentaires à base de vitamine C classique (acide ascorbique) sont conservés par l’organisme pendant au moins 12h.

Cette grosse différence est principalement due au fait que cette vitamine C doit être absorbée par le système digestif, ce qui prend du temps et donc permet à la molécule de transiter plus longtemps dans votre corps³.

UN RAPPORT BÉNÉFICE / PRIX PEU AVANTAGEUX POUR LA VITAMINE C LIPOSOMALE

D’autres études¹ ont évalué les effets de ces deux formes de vitamine C. Alors, existe-t-il une efficacité plus importante chez l’une par rapport à l’autre ?

Il a été démontré que les bénéfices antioxydants attribués à la vitamine C étaient les mêmes pour les deux formes. Ainsi, la vitamine C liposomale n’apporte pas plus de bénéfices que la vitamine C pour se protéger du stress oxydatif (voir graphique ci-dessous).

Cette observation a été faite en mesurant le TBARS, qui représente le taux de radicaux libres et permet donc de quantifier le stress oxydatif. Les observations montrent que la forme liposomale n’a pas plus d’efficacité que l’acide ascorbique classique.

Pourtant, vous pouvez constater qu’un produit à base de vitamine C liposomale coûte en moyenne 2,5 fois plus cher qu’un produit à base de vitamine C.

De plus, la vitamine C liposomale n’est pas une forme naturelle. Sa fabrication implique des procédés de transformations et l’ajout d’additifs, toujours nocifs pour la santé.

À l’inverse, dans les aliments que nous consommons et dans la nature, la forme de vitamine C que nous assimilons est celle qui est retrouvée dans nos compléments, soit l’acide ascorbique classique. C’est pourquoi nous avons choisi un produit moins modifié et plus simple, qui procure au final tout autant de bienfaits pour votre santé et votre système immunitaire.

QUELLE EST LA MEILLEURE VITAMINE C ? NOTRE AVIS

La biodisponibilité de la forme liposomale est incontestablement supérieure car son absorption est facilitée par la membrane qui entoure la vitamine. Ainsi, la concentration qui est mise à disposition dans le sang est, au final, plus élevée. L’absorption est donc non seulement plus rapide mais également plus complète.

Cependant, on considère que de telles doses sont trop élevées et ne sont pas forcément nécessaires pour une supplémentation au quotidien, d’autant plus qu’elle est rapidement éliminée. Ainsi, son action dans l’organisme reste limitée.

Il est préférable de privilégier une absorption plus lente mais plus diffuse et qui va perdurer, même si la dose est moins importante. En effet, une dose classique est tout à fait suffisante pour tirer les bénéfices de la vitamine C. Chercher à avoir la plus grande dose possible dans votre système n’est pas forcément le plus pertinent.

VITAMINE C BIO, EST-CE POSSIBLE ?

Que ce soit l’acide ascorbique ou la vitamine C liposomale, faites bien attention quand vous recherchez du bio. En effet, vous allez souvent tomber sur des produits qui utilisent le mot “bio” sans en avoir le label.

On ne peut pas directement labelliser les molécules de la vitamine C en bio. Ce sont les fruits dosés en vitamine C qui pourront être utilisés pour une mention “bio”.

Pour ne pas vous tromper et vous assurer de la qualité des produits, on vous recommande de toujours bien lire les fiches/étiquettes des produits.

CONCLUSION

Si grâce aux liposomes, la vitamine C liposomale est mieux assimilée par votre corps, elle est plutôt utilisée pour avoir un « shoot » de vitamines dans l’organisme rapidement. Étudiée dans le cadre de la lutte contre le cancer, elle pourrait se révéler intéressante pour des cas pathologiques particuliers : nous n’avons pas suffisamment d’éléments pour aller dans ce sens.

Source : https://www.nutripure.fr/fr/blog/vitamine-c-liposomale-n134

HE de cannelle : feuille ou écorce ?

La Cannelle de Ceylan était jadis une épice convoitée, symbole de puissance et de richesse. En aromathérapie, l’huile essentielle de cannelle est aussi synonyme de puissance : tout d’abord à travers son parfum chaud et épicé, connu de tous, ensuite de par son pouvoir anti infectieux puissant, et enfin de par son caractère fortement irritant, voir brûlant pour certain… La Cannelle pure sur la peau entraîne en effet, après quelques minutes, l’apparition d’un érythème rouge et d’une sensation de picotement, puis de brûlure, qu’on n’oublie pas…

Il est donc impératif de diluer la cannelle de Ceylan : de plus, toute cure par voie orale nécessitera par principe de précaution une huile essentielle hépato-protectrice en complément, et un usage prolongé sera déconseillé.

L’usage des huiles essentielles de Cannelle de Ceylan ou de Chine se limitera, ainsi, la plupart du temps, aux traitements d’infections sévères et sous une forme très diluée. Ses propriétés toniques et stimulantes pourront aussi être mises à profit sur une courte période dans des états de fatigue physique ou sexuelle.

Etant donné la puissance et les risques liés à un mésusage de l’huile essentielle de Cannelle, il est préférable avant tout emploi de demander conseil à un pharmacien ou à un médecin spécialisé en aromathérapie.

Dans quel cas utiliser l’huile essentielle de Cannelle de Ceylan, écorce.

  • Troubles digestifs :
    – Gastro-entérites
    – Diarrhées infectieuses
    – Turista
  • Infections tropicales ou parasitaires: 
    – Paludisme, malaria, fièvre typhoïde, amibiase
    – Taenia, strongle, giardia
  • Infections uro-génitales
  • Infections respiratoires sévères, grippe
  • Manque de libido, impuissance masculine,
  • Fatigue, manque d’appétit
  • Mauvaise haleine, gingivite
  • Verrues 

Les troubles infectieux sévères

De par ses propriétés antiseptiques et conservatrices, la cannelle était déjà utilisée jadis par les égyptiens pour embaumer leurs morts.

En médecine traditionnelle, les extraits de cannelle sont utilisés notamment pour traiter la grippe, les refroidissements, les indigestions, les diarrhées, les dysenteries, et les flatulences.

L’huile essentielle de Cannelle présente des propriétés anti infectieuses à très large spectre que ce soit contre les bactéries, les virus, les champignons, les parasites internes ou externes.

C’est donc sans surprise, que l’on retrouve l’huile essentielle de Cannelle parmi les huiles essentielles anti-infectieuses les plus puissantes en aromathérapie, et son usage sera le plus souvent réservé dans les cas d’infections sévères, principalement des « entrailles ».

  • Gastro-entérites et diarrhées infectieuses

La diarrhée infectieuse est une pathologie que l’on peut rencontrer n’importe où dans le monde : elle aura pour origine différents germes pathogènes selon l’endroit où l’on se trouve.

Quel que soit le germe à l’origine d’une diarrhée, l’huile essentielle de cannelle améliorera la symptomatologie. Notons que l’huile essentielle de Cannelle est active contre bien des germes, dont ceux impliqués dans les diarrhées :

  • par exemple, contre des germes bactériens du genre Escherichia, Shigella, Campylobacter, Aeromonas , ou Vibrio.
  • ou encore, contre des protozoaires (Amibe) ou des vers parasites (helminthe).

En outre, en plus de son action anti infectieuse, ses propriétés spasmolytiques, antalgiques et toniques apporteront plus de confort au patient, rendant ainsi moins pénible la maladie.

· Diarrhées infectieusesEn pharmacie, vous trouverez des capsules contenant des huiles essentielles anti infectieuses telles que le clou de girofle ou la cannelle de Ceylan (Ecorce): pour la posologie,  reportez-vous à la notice du fabricant, et demandez conseil à votre pharmacien.En cas de spasmes douloureux, vous pouvez aussi vous masser le ventre avec de l’huile essentielle de basilic exotique et /ou de cardamone diluée à 10% dans une huile végétale de votre choix
  • Infections sévères

Dans le cas d’infections sévères, le thérapeute pourra aussi faire appel à l’huile essentielle de cannelle pour renforcer l’action anti infectieuse et redonner du tonus:

  • infections des voies urinaires : cystite, pyélonéphrite
  • infections des voies génitales : vaginite, mycose vaginale
  • infections tropicales, fièvre, paludisme

L’huile essentielle de Cannelle est active contre les levures ou les champignons responsables de mycose. Elle présente aussi une activité certaine sur des parasites externes type gale ou poux.

Cependant en usage externe, du fait de son caractère irritant, son usage sera limité, voir déconseillé, sous peine d’entraîner des irritations supplémentaires. Avant tout usage, demander impérativement conseil à un pharmacien ou médecin spécialisé dans les huiles essentielles.

· Gale chez l’hommeFormule de D. Baudoux, pharmacien aromatologuehuile essentielle de Cannelle de Ceylan 10 mlhuile essentielle de Tea tree 5mlhuile essentielle de Matricaire 5mlhuile essentielle de Menthe des champs 5mlGel neutre 275 grCouvrir toute la zone corporelle (à l’exception des muqueuses) par une application de ce gel. Laisser agir 30 minutes puis prendre une douche fraîche. Répéter l’application le lendemain et le surlendemain.

En Médecine vétérinaire, on mentionnera son activité :

  • sur des parasites des « viscères » tels que ceux du genre :
    • Histomonas ou Tetratrichomonas chez la volaille
    • Dactylogyrus chez les poissons.
  • Ou sur des acariens comme les poux rouges des poules ou la gale d’oreille du lapin (Psoroptes cuniculi)

On pourra éventuellement envisager son usage, en mélange avec d’autres huiles essentielles, pour traiter l’environnement en cas d’infestations parasitaires.

La grippe et les états grippaux

L’action inhibitrice de l’huile essentielle de cannelle sur le développement du virus responsable de la grippe (virus Influenza) est un argument fort en faveur de l’usage traditionnel de la cannelle contre la grippe et les infections respiratoires aigües telles que les pneumonies ou les bronchites.

· La grippe·· Demander à votre pharmacien de préparer la formule suivante:· HE Citron : 50 gouttes· HE Ravintsara : 25 gouttes· HE Cannelle de Ceylan (écorce) ou de Chine (feuille) 12 gouttes· HE Thym à feuille de sarriette : 12 gouttes· Compléter avec de la Teinture mère ou de l’extrait fluide de propolis jusqu’à 60 ml· Verser 25 gouttes du mélange dans un verre d’eau tiède. A avaler 6 fois par jour le premier jour puis 3 fois par jour les jours suivants
· Impuissance masculine·· En application locale, sur le bas du ventre, le matin durant au moins 3 jours, 1 goutte d’huile essentielle de cannelle de Ceylan écorce ou de Cannelle de Chine feuille, 1 goutte d’huile essentielle d’Estragon, 1 goutte d’huile essentielle de Poivre noir et une goutte d’huile essentielle de lavande officinale, le tout mélangé dans 20 gouttes d’Huile végétale de votre choix.· Ce mélange pourra aussi être appliqué le jour J, 30 minutes avant « l’action ». Ne pas excéder 14 jours d’application.

Action chauffante pour le sport

  • Réchauffante : l’huile essentielle de Cannelle est hyperémiante, elle augmente localement l’afflux sanguin, ce qui provoque un échauffement localisé. Cet effet peut être mis à profit dans certaines situations pour lesquelles un réchauffement cutané est bénéfique : c’est le cas par exemple en sport pour se préparer à l’effort sportif ou dans le cas de douleur soulagée par le chaud.
· Préparation chauffante pour le sport· Formule proposée par le Dr Couic Marinier et le Dr Franck dans leur livre « Sportifs : boostez vos performances au naturel » (p. 498, 2014)· Mélanger les huiles essentielles suivantes :Gaulthérie couchée ou odorante 40 gouttesRomarin camphré 40 gouttesPoivre noir ou Cannelle de Ceylan écorce 10 gouttes· Complétez avec de l’huile végétale de Noyau d’abricot jusqu’à 50 ml et appliquer sur les muscles avant l’effort(Attention: pour les précautions d’usage, se reporter à la fiche descriptive de chacune de ces huiles essentielles)

Autres propriétés et indications

  • · Carminative :

L’agence européenne du médicament, l’EMA, reconnait l’usage traditionnelle de l’huile essentielle de cannelle pour soulager les troubles digestifs, les dyspepsies, et diminuer les flatulences excessives.

  • · Etat de fatigue, asthénie, convalescence

L’huile essentielle de Cannelle présente des propriétés toniques et stimulantes, elle augmente l’activité du système nerveux central et agit par exemple sur le tonus cardiaque, en augmentant sensiblement l’intensité et la fréquence cardiaque.

Dans un état de fatigue physique et mentale transitoire, seule ou en complément d’autres stimulants naturels tels que du ginseng, la cannelle peut donc aider à diminuer la sensation de fatigue, et à se sentir plus alerte.

  • · Orexigène : c’est-à-dire qui augmente l’appétit.
  • · Diabète : l’huile essentielle de cannelle a montré des effets positifs sur la diminution de la glycémie. Prudence toutefois chez des personnes prenant des médicaments contre le diabète, car l’effet sur la glycémie pourrait être augmenté.
  • · Spasmolytique : action spamolytique de type papavérinique sur la musculature lisse des intestins ou des voies respiratoires.
  • · Hypotensive : l’huile essentielle de Cannelle entraine une relaxation des fibres musculaires vasculaires et donc une vadodilatation : un effet hypotensif en résulte.
  • Anesthésiante : léger

Précautions d’emploi à l’huile essentielle de Cannelle de Ceylan, écorce.

A la faculté de pharmacie de Strasbourg, combien d’étudiants hument avidement l’huile essentielle de cannelle, se remémorant l’ambiance chaude et festive de Noel et font ensuite une grimace d’étonnement… tout simplement, parce qu’ils se sont trompés sur la sorte d’huile essentielle de cannelle : au lieu de sentir l’huile essentielle de cannelle de Ceylan, issue de l’écorce, ils ont en effet senti l’huile essentielle de Ceylan issue de la feuille, cette dernière ayant une odeur proche du clou de girofle, et par conséquent beaucoup moins attractive que celle de la cannelle de Ceylan issue de l’écorce. Soyez très prudents lorsque vous achetez des huiles essentielles : lisez bien l’étiquette pour repérer si l’huile essentielle provient de la feuille ou de l’écorce ! 

Précautions d’usage

L’usage de l’huile essentielle de Cannelle est délicat, il est préférable de toujours demander conseil à un pharmacien ou un médecin spécialisé en aromathérapie

– Diluer au maximum à 5% chez l’adulte. 

– Par voie orale, l’associer de préférence à un protecteur des muqueuses et du foie (Essence de citron par exemple). Pas d’usage prolongé.

– Déconseillée chez les personnes hépatosensibles.

– Par voie cutanée : Ne pas appliquer sur une peau lésée, sur les muqueuses ou chez les sujets à peaux sensibles.

– Ne pas l’appliquer sous un bandage trop serré ou un patch occlusif

– Prudence chez les personnes allergiques ou sujettes à des dermatites de peaux : Comme pour toutes les huiles essentielles, il est recommandé de réaliser au préalable un test cutané dans le pli du coude afin de vérifier qu’aucune réaction cutanée n’apparaisse.

– Prudence chez les personnes diabétiques sous traitement ou les personnes présentant des lésions gastriques.

– Lors d’une chirurgie, stoppez l’usage de l’HE de cannelle au moins 48H avant.

– Durant l’accouchement, un usage uniquement sous contrôle médical pourra être envisagé. En dehors de l’accouchement, son usage durant la grossesse et l’allaitement est contre indiqué.?

Contre indications

  • Usage contre indiqué chez la femme enceinte, allaitante et chez l’enfant de moins de 6 ans
  • Voie orale déconseillée pour les enfants de moins de 12 ans
  • Voie orale déconseillée chez des personnes présentant une insuffisance hépatique
  • Huile essentielle contre indiquée, chez des personnes présentant des troubles de la coagulation, ou prenant des traitements anti coagulants
  • Chirurgie

Interactions médicamenteuses

– Avec tous les médicaments susceptibles de potentialiser le risque hémorragique : Aspirine, Anti coagulants par voie orale ou injectable, fluidifiants sanguins, antifongique par voie orale comme l’éconazole… en cas de doute, demander conseil à son pharmacien.

– En cas de traitement contre le diabète : peut potentialiser la diminution de la glycémie

Aspects toxicologiques

La cannelle est plus toxique par voie cutanée que par la voie orale : elle présente notamment un potentiel irritant fort. Dans le Jargon de l’aromathérapie , on parle d’huile essentielle dermocaustique.

  • Par voie orale, elle pourrait entrainer une légère baisse des fonctions de détoxification du foie. Une overdose induit entre autre une diminution de l’activité de la gluthation transferase et une déplétion en gluthation qui peut être en partie corrigée par l’administration de N-acétylcystéine. Un usage inapproprié peut aussi entrainer une néphrite. L’agence u médicament europeén,ne (MA )recommande un dosage de 50 à 200 mg par jour d’Hhuile essentiellede cannelle dans le cas de troubles dyspeptiques.
  • cutanée : le cinnamaldéhyde et l’eugénol présentent un potentiel irritant et sensibilisant fort. Il faut donc impérativement diluer cette huile essentielle: 5% maximum, sur une peau non lésée. Les personnes allergiques seront très prudentes. Il est vivement recommandé de réaliser au préalable un test cutané dans le pli du coude.
  • Si vous êtes une personne avec une peau fragile, sujette à des dermatites, abstenez-vous ou veillez à appliquer l’HE de cannhuile essentiellele à des dilutions très faibles (limite IFRA par rapport au cinnamaldéhyde : 0,05%)
  • La cannelle inhibe l’agrégation plaquettaire dans le sang (effet dose dépendant) : elle peut donc entrainer des troubles de la coagulation et amplifier l’effet anti coagulant des médicaments fluidifiants du sang, majorant ainsi le risque hémorragique.

Remarque:

– Dire que l’huile essentielle de Cannelle de Ceylan, écorce, est utérotonique est un concept très fort, qui n’est pas vérifié aujourd’hui à partir des données scientifiques disponibles. Au contraire, l’HE de cannelle induirait d’avantage un relâchement de la musculature utérine. Les données actuelles soulignent cependant un effet stimulant indéniable (stimulation du SNC et effet inotrope et chronotrope positif au niveau cardiaque) : l’individu est plus alerte, plus prêt physiquement à supporter un effort.

– En pratique, en salle d’accouchement, les femmes témoignent tout de même, durant quelques minutes, de contractions plus importantes lors de l’application de mélange à base de clou de girofle et de cannelle de Ceylan (écorce). Est-ce un effet ressenti purement psychologique ou un effet physiologique bien réel ? Les aromatologues manquent de données scientifiques pour répondre à cette interrogation : nous avons hâte que d’avantage d’études aient lieu afin d’éclaircir ce sujet et de permettre aux femmes qui souhaitent un accouchement au naturel, de pouvoir le faire de manière optimale !

Propriétés de l’huile essentielle de cannelle (feuille)

Les propriétés de l’huile essentielle de cannelle s’expliquent par la présence de composés actifs à l’origine présents dans les feuilles de Cinnamomum verum eugenoliferum ou Cinnamomum zeylanicum eugenoliferum.

Pour la santé

Anti-infectieuse, anti-fongique, antivirale, antibactérienne, anti-parasites

Les chercheurs ont démontré une très forte activité antibactérienne de l’huile essentielle de cannelle (feuille) en raison de sa richesse en eugénol. Le spectre d’action de cette molécule est très large puisqu’elle peut également s’attaquer aux membranes cellulaires des champignons (en réduisant la quantité d’ergostérol, un composant indispensable de leur membrane), mais aussi aux virus et aux parasites.

Stimulante digestive

L’eugénol permet également de stimuler la digestion en augmentant la synthèse du mucus gastrique, ce qui protège par ailleurs de l’ulcère gastrique.

Autres propriétés

  • Tonique générale
  • Stimulant du système immunitaire

Pour le bien-être

Tonifiante du système nerveux, tonique sexuelle

L’huile de cannelle est un tonifiant du système nerveux central : ces composés aromatiques, responsables de son odeur, agissent aussi au niveau de l’hypothalamus et produisent un effet stimulant général, neurotonique et légèrement aphrodisiaque.

Indications de l’huile essentielle de cannelle (feuille)

L’huile de cannelle (feuille) présente de multiples indications grâce aux nombreuses propriétés décrites précédemment.

Pour la santé

Les déficiences immunitaires

La contribution de l’huile essentielle de cannelle au système antioxydant permet d’augmenter globalement la réponse immunitaire aux agressions extérieures. On l’utilise en cas de fatigue, de maladie tropicale (amibiase, fièvre typhoïde, etc.) ou lorsque le système immunitaire est affaibli.

Les troubles digestifs

Au vue de ses propriétés stimulantes sur le plan digestif, l’huile essentielle de cannelle est indiquée pour traiter les diarrhées infectieuses et l’ensemble des infections intestinales (streptocoque, staphylocoque, colibacille, candidose, etc.).

Les troubles ORL et respiratoires

Grâce aux propriétés antibactériennes et anti-infectieuses de la cannelle, l’huile peut aussi aider à combattre les infections ORL comme la grippe, la pharyngite et le rhume.

Mycoses et verrues

Ses puissantes propriétés antifongiques et anti-parasites lui permettent également de combattre ces troubles cutanés courants.

Autres indications :

  • Infection urinaire (cystite, etc.)
  • Infection génitale

Pour le bien-être

  • Angoisse
  • Asthénie physique et/ou psychique
  • Déprime latente, idées noires
  • Frigidité, impuissance
  • Inhibitions mentales
  • Somnolence

Utilisation de l’huile essentielle de cannelle (feuille)

L’huile essentielle de cannelle (feuille) peut être utilisée de maintes façons pour un large spectre de maladies et symptômes. Néanmoins, en cas de doute, il est recommandé de s’adresser à un professionnel afin de recueillir des informations personnalisées et sécurisées, adaptées à votre situation médicale, votre profil et votre âge.

Application cutanée, massage

Lors d’un usage cutané, il est recommandé de l’utiliser fortement diluée, car l’huile essentielle de cannelle (feuille) est dermocaustique, c’est à dire qu’elle irrite la peau. Toujours précéder l’utilisation cutanée d’un test dans le pli du coude, afin d’être certain que votre peau réagisse bien à l’huile essentielle de cannelle.

Pour les principales indications, diluer une goutte d’huile essentielle dans 10 à 15 gouttes d’huile végétale, puis appliquer et masser la zone concernée.

  • Fatigue : diluée dans une huile végétale, masser le dos et les plantes de pieds.
  • Diarrhées infectieuses : diluée dans une huile végétale, masser l’abdomen.
  • Grippe : diluée dans une huile végétale, masser la colonne vertébrale et les voutes plantaires.
  • Pour les troubles ORL : diluée dans une huile végétale, masser le dos et les voutes plantaires.
  • Mycose des pieds : diluée dans une huile végétale, appliquer directement sur les zones concernées.
  • Verrues : pure directement sur la verrue (veiller à ne pas appliquer sur la peau).

Voie orale

Cette utilisation, potentiellement indiquée pour les maladies tropicales, les infections urinaires, génitales et intestinales, doit être impérativement suivie par un thérapeute.

Inhalation

L’huile essentielle de cannelle (feuille) est déconseillée en inhalation et dans le bain.

Diffusion

L’huile essentielle de cannelle (feuille) fait partie des huiles fort peu compatibles avec la diffusion (elle est irritante pour les voies respiratoires). Pour l’utiliser malgré tout et bénéficier de ses effets contre l’impuissance et la frigidité, il est indispensable de la diluer entre 5 et 10 % dans d’autres huiles essentielles plus douces (orange douce, lavande, etc.), puis choisir l’un des modes de diffusion suivants :

  • La diffusion par nébulisation. Ces diffuseurs, qui propulsent l’huile essentielle par une pompe, sont les plus efficaces, mais leur prix est généralement élevé et ils peuvent être plus ou moins bruyants.
  • La diffusion à ultra-sons (brumisation). Moins puissants, ces diffuseurs restent efficaces pour bénéficier des effets de l’huile essentielle dans des pièces fermées.
  • La diffusion par chaleur douce. Verser quelques gouttes d’huile essentielle dans le petit réceptacle de ces diffuseurs. Sous l’effet de la chaleur, les particules aromatiques volatiles se mêleront à l’atmosphère. A utiliser idéalement dans une petite pièce close.

Précautions d’emploi de l’huile essentielle de cannelle (feuille)

La cannelle (feuille) est déconseillée chez les femmes enceintes et allaitantes et chez les enfants de moins de 8 ans.

La cannelle feuille est hépatotoxique à doses fortes ou répétées.

Les personnes sujettes à l’hypertension et/ou souffrant de problèmes hépatiques doivent impérativement consulter un spécialiste ou éviter son utilisation.

Sources : https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/HuilesEssentielles/Fiche.aspx?doc=huile-essentielle-cannelle-feuille

https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/HuilesEssentielles/Fiche.aspx?doc=huile-essentielle-cannelle-ceylan

Le maca

Il existe plusieurs variétés de maca du Pérou, et toutes possèdent leurs propres spécificités. On peut observer différents bienfaits selon les couleurs du maca et on en distingue trois principaux types : le noir, le jaune et le rouge. Ils sont relativement semblables au niveau de leur composition et des effets qu’ils ont sur notre santé. Or, chaque variété de la plante possède ses propres spécificités. Voici tout ce que vous devez savoir au sujet des différents types de macas péruviens.

Les bienfaits du maca selon ses différentes couleurs

Le maca du Pérou, une plante millénaire

Le maca est une plante médicinale qui trouve ses origines au Pérou, en Amérique latine. Il revêt souvent le surnom de « ginseng péruvien » notamment en raison des nombreux bienfaits de sa racine sur notre santé. Cela fait relativement peu de temps que le maca du Pérou est connu en Europe alors qu’il est utilisé depuis des milliers d’années dans sa région d’origine.

Cette extraordinaire racine pousse dans les montagnes, idéalement entre 3 000 et 5 000 mètres d’altitude. Elle aime les conditions extrêmes et se montre très robuste. Elle n’est donc pas facile à cultiver. On lui connait essentiellement des effets aphrodisiaques, puisqu’il influence notre libido et régule les hormones (Effect of Lepidium meyenii (MACA) on sexual desire and its absent relationship with serum testosterone levels in adult healthy men. Gonzales GF et al. 2002). De plus, on utilise le maca dans le cadre de la ménopause en raison de ses effets sur les hormones (Use of Gelatinized Maca Lepidium peruvianum in Early Postmenopausal Women – a Pilot Study. Meissner HO et al. 2005).

Le maca jaune

Les couleurs permettent de distinguer les variétés de macas péruviens. Mais d’autres éléments non visibles peuvent aussi nous aider à les différencier. Le maca jaune est la variété la plus consommée à travers le monde, puisqu’elle représente 70 % de la culture mondiale. C’est elle que l’on retrouve le plus souvent dans les extraits des compléments alimentaires.

Les bienfaits du maca jaune

Différents bienfaits sont associés à la poudre de maca jaune, que l’on trouve d’ailleurs sous une couleur qui tire plutôt vers le brun clair. Sa composition est très proche des autres types de macas du Pérou. Or, cette variété est aussi souvent considérée comme étant la plus efficace et la plus complète de toutes. Sa poudre s’utilise dans le cadre de la ménopause, et permet d’en soulager les principaux symptômes comme les sautes d’humeur ou les crampes. Elle améliore l’humeur générale des hommes et des femmes. Ces dernières ont tendance à l’utiliser pour rétablir leur équilibre hormonal et le maintenir dans le temps. Avant d’atteindre la ménopause, les femmes sont nombreuses à consommer ce type de maca pour améliorer leur fertilité dans le but de concevoir un enfant.

Les principaux bienfaits du maca jaune portent sur ses effets au niveau de la libido. En effet, c’est cette variété que l’on privilégie dans le cadre du traitement des troubles d’ordre sexuels. On l’appelle parfois « le viagra naturel », et pour cause : le maca jaune est le plus efficace pour stimuler la virilité et la vigueur. Les couples qui souhaitent concevoir un enfant sont nombreux à consommer du maca péruvien jaune. Cette racine va permettre d’augmenter les réserves de sperme, ce qui aura donc pour effet d’améliorer sa fertilité (Lepidium meyenii Maca improved semen parameters in adult men. Gonzales GF et al. 2001).

Le maca rouge

Le maca rouge ainsi que le maca noir sont largement moins consommés que le jaune. Si leur composition est assez similaire, leurs spécificités leur sont propres. Il faut savoir qu’il s’agit ici de la variété la moins courante. Avec son goût malté et sa belle couleur, le maca rouge est celui qui apporte le plus grand concentré d’antioxydants aux consommateurs.

Les antioxydants sont des éléments actifs contre les radicaux libres et leurs effets au niveau de nos cellules. Ces derniers altèrent les cellules et participent au développement de diverses maladies telles que le cancer, notamment. Le maca rouge n’est donc pas la variété la plus utilisée dans la stimulation de la fertilité ou de la libido. Mais il n’en demeure pas moins efficace. Ses effets sont autres.

Les bienfaits du maca rouge

Le maca rouge est une variété consommée pour ses effets sur le stress, ainsi que sur les sautes d’humeur et sur les symptômes les plus courants de la dépression. Tout comme les autres variétés, celle-ci participe activement à la régulation de l’humeur chez l’homme et chez la femme. Ses composants nous aident à mieux lutter contre le stress, et à lutter contre les insomnies ainsi que les humeurs variables. De ce fait, les effets du maca rouge sont assez semblables à ceux des maca jaune et noir. Ce n’est pas parce qu’il est plus rare qu’il est plus efficace.

Le maca noir

En tant que régulatrice des hormones, cette troisième variété de maca péruvien est connue pour son goût particulièrement acidulé. On obtient sa poudre foncée à partir de la racine de la plante, comme pour les autres variétés. Le maca noir agit à différents niveaux sur notre organisme, et principalement sur l’humeur, la ménopause et la régulation des hormones.

Les bienfaits du maca noir

La régulation des hormones est la grande force du maca noir. Ce dernier participe donc au contrôle de l’humeur et à la régulation des hormones des deux sexes. Le maca noir et le maca rouge sont relativement similaires dans leurs effets sur la santé.

Par ailleurs, la poudre de racine noire peut aussi influencer notre niveau de stress. On peut donc lutter contre ce sentiment oppressant et ses effets sur la santé (dont le stress oxydatif). Le maca noir se montre d’une grande efficacité contre les troubles de la mémoire et contre la fatigue chronique. Beaucoup de personnes en consomment pour stimuler leurs fonctions cognitives et retrouver une meilleure forme jour après jour. Enfin, nous pouvons utiliser cette poudre contre la plupart des symptômes de la dépression à l’image des variations d’humeur, de l’insomnie ou encore, la déstabilisation du système immunitaire.

Source : https://www.naturaforce.com/bienfaits-complements/maca-du-perou/noir-jaune-rouge-types-de-maca/

Où la trouver ?

Vous en trouverez en pharmacie ou encore dans les magasins BIO spécialisés. Vous pourrez l’acheter sous forme séchée, en poudre, en gélules ou sous forme liquide (extraits).

Nous vous déconseillons la poudre de maca originaire de Chine.

Privilégiez autant que possible du Maca BIO, afin d’avoir la garantie d’une plante de qualité et ainsi pouvoir profiter pleinement de tous ses bienfaits.

Enfin, évitez les compléments alimentaires contenant une liste interminable de différents ingrédients, ce qui pourrait entraver l’efficacité du Maca.

Quelques Contre indications

Le Maca est déconseillé sur de longues périodes (plus de 3 mois), en cas d’hypertension ou encore en cas de cancer hormono-dépendant. Il est important de toujours demander l’avis d’un professionnel de la santé en cas de pathologies particulières.

Source :  https://www.ecolenaturopathie.fr/le-maca-une-racine-aux-multiples-vertus/

La structure fractale, aux origines du Tout : la contempler pour se ressourcer.

Approfondissez votre lien à l’Univers et ressentez-en les bienfaits inhérents.

Observez, regardez la lumière qui vous entoure. En cette saison, les rayons lumineux effleurent votre visage dans une douce lumière orangée, ressentez-en la chaleur et l’apaisement qui s’ensuivent en vous.

Prenez le temps de vous poser, de vous inscrire pieds sur le sol, ancré sur votre Terre Mère et observez la nature qui vous entoure.
Observez les rayons lumineux qui viennent aussi toucher chaque chose qui vous entoure. Cette lumière, à hauteur de vos yeux en cette saison, vous permet d’en tirer les bienfaits sans qu’elle ne vous transperce, elle vous effleure seulement.

Par un seul de ces rayons de lumière, vous pouvez y retrouver l’essence même de votre être.
Vous pouvez prendre le temps de contacter cette lumière, de la laisser vous pénétrer et vous apporter toute sa structure informationnelle afin de reprendre pleinement contact avec l’être que vous êtes, avec vos origines.
Chaque rayon de lumière est rempli du champ informationnel de la conscience universelle. Chacun de ces rayons se compose d’une multitude de fractales qui sont à l’origine même de la structure de chaque chose qui compose l’Univers, dont vous faites partie. Ces fractales créent des structures parfaites, à l’origine même de la géométrie dite sacrée. La lumière en est à l’origine et le champ informationnel qui la compose crée.

Alors, si un rayon de lumière vous touche et vous traverse, fermez les yeux quelques instants et posez votre attention sur ce rayon qui vous traverse, cette douce chaleur qui vous enveloppe.
Asseyez-vous, prenez le temps de vous laisser transpercer par les informations diffuses dans ce rayon. Demandez intérieurement à intégrer à la hauteur de votre compréhension actuelle, les informations de ce rayon de lumière, en vous, dans votre corps physique et dans vos corps subtils.
Inspirez profondément ce rayon de lumière et expirez lentement ses bienfaits qui vont venir circuler à l’intérieur et à l’extérieur de votre corps. Votre inspiration absorbe et votre expiration diffuse.
Tout comme la lumière fait pousser les plantes et oriente leur croissance, cherchez vous aussi à vous mettre au contact de cette lumière pour nourrir votre évolution intérieure.
Vous pouvez continuer ce cycle de respiration consciente plusieurs fois en restant au contact du rayon de lumière qui vous touche. Il n’est pas utile d’avoir ce rayon face à votre visage, veillez à le recevoir sur vous sans qu’il ne puisse gêner votre clairvoyance. Les yeux fermés, ce rayon pourrait amener un voile lumineux au travers de vos paupières et vous empêcher de discerner des couleurs ou des formes qui vont traverseront par ce rayon et que vous pourrez voir sur l’écran de vos paupières closes. Prenez le temps d’effectuer cette phase d’observation intérieure.

Ensuite, et une fois les yeux ouverts, vous pouvez observer une forme émanant de la nature et qui possède des traits visibles de géométrie sacrée. Ce peut être le cœur d’un artichaut, une fleur, une coquille d’escargot, une fougère, un chou-fleur, une feuille dont les nervures sont visibles (la terre en est jonchée en automne) etc.
Regardez cette forme entre vos mains. Fermez les yeux et demandez intérieurement à ressentir les effets de la structure de cette forme choisie en vous.
Restez ainsi quelques instants, les yeux fermés, apaisé.
Tentez de discerner là où viennent résonner les ressentis en vous. Prenez votre temps.
Puis, ouvrez les yeux après ce moment d’observation intérieure et remerciez l’Univers. Sentez une vague de reconnaissance et de gratitude qui traverse votre corps physique.
Vous pouvez recommencer ces deux exercices les jours suivants et noter ce qui est modifié en vous, vos différences de ressenti, vos perceptions nouvelles ou accrues.

Marie-Marthe

Le 01/11/2022

Source : https://connexion-universelle.com

A retrouver aussi sur La Presse Galactique

Vivez dans l’espace-temps de votre cœur

Trouvez le point d’harmonie entre le Céleste et votre esprit.

Placez votre conscience en dehors de votre corps avec comme seul point de ressource votre cœur, portail de l’infini.

Choisissez l’extension de votre être pour poursuivre votre ascension. Sentez-vous béni des Cieux et orienté par la foi.

Laissez-vous guider en toute insouciance et par votre part d’inconscience, c’est ce qui vous est demandé. La paix sur Terre arrivera pour ceux ayant choisi cette voie.

Alors, ils pourront soulever les autres sans le vouloir, sans le savoir.

Vos nuits vous paraissent irréelles et inactives, et pourtant, c’est à ce moment précis que vous êtes plongé dans le réel de votre être, celui relié à votre inconscience et à chaque particule de lumière à la fois. Chaque particule de lumière présente sur Terre est en chacun de vous. Vous ne les voyez peut être pas car elles peuvent être voilées par l’ombre qui les entoure ou par le simple voile identitaire qui n’est qu’un leurre construit par vos égaux, par votre société. Sortez de cette identité pour retrouver votre réelle fonction.

La nuit est un moment d’apprentissage et d’évolution, vous êtes appelés et entourés. Souvenez-vous des taches effectuées la nuit, notez-les et raccrochez-vous à cela lors de votre journée. Remémorez-vous cela et participez ainsi au bouleversement de la loi par la foi.

La foi, c’est la connaissance de qui vous êtes en tant qu’être de lumière, l’évolution de cet être en pleine confiance et reliance avec le Céleste. Alors, développez et déplacez votre conscience, celle de qui vous êtes, sur un point supérieur, au-delà de votre être incarné. Observez depuis ce point et gagnez ainsi en confiance et en guidance. Faites le choix de cette guidance intérieure, qui place son ancrage dans votre cœur pour vous relier à un point d’observation encore bien plus grand. Faites culminer votre être du point le plus haut de votre cœur et gagnez ainsi en amplitude.

Lors de vos méditations ou avant de vous endormir, renforcez ce point d’ancrage qui deviendra de plus en plus conscient.

Voyez vibrer par votre respiration votre cœur, placez vos mains sur celui-ci, sur le point central de votre poitrine appelé chakra du cœur ou visualisez-le comme étant le cœur sacré, tout aussi centré et rayonnant de lumière. A chaque inspiration, ce coeur chauffe et se dilate. A chaque expiration, il fait remonter une lumière dorée qui se déploie dans votre gorge et culmine au sommet de votre crâne. Ressentez cette ouverture dans votre crâne. Par cette ouverture entre et ressort ce lien doré auquel vous vous raccrochez.

Votre souffle est divin. Votre souffle vous nourrit et vous déploie bien au-delà de votre être et de sa représentation terrestre, de son identité incarnée.

Sentez cette lumière qui vous chauffe le cœur et se déploie. Elle incarne la lumière de votre être. Elle incarne qui vous êtes.

En ressentant cela, vous pouvez appuyer votre volonté de vous relier maintenant au Céleste par la phrase suivante : « je ressens l’amour divin et l’harmonie de mon être relié au Céleste ». Vous pouvez répéter plusieurs fois cette phrase tout en poursuivant ce cycle de respiration et d’accueil.

L’accueil du Céleste est offert à tous, il ne vous est demandé que de vous y relier, et cela, le plus souvent possible. Émergeront des changements dans votre vie de tous les jours, des incompréhensions seront comprises, et des blocages désamorcés.

Choisissez ainsi la compréhension de tout ce qui vous entoure depuis l’espace-temps de votre cœur.

Marie-Marthe

Le 14/07/22

Source : https://connexion-universelle.com

A retrouver aussi sur La Presse Galactique

Huile essentielle d’estragon : allergie printanière et autres symptômes

Les femmes enceintes et allaitantes ainsi que les bébés de moins de 3 ans ne peuvent pas utiliser l’huile essentielle d’Estragon excepté en diffusion atmosphérique. Toutes les voies d’administration sont en revanche autorisées pour les adultes, adolescents et enfants de plus de 3 ans. A noter toutefois que par inhalation, elle peut être irritante pour certaines personnes plus sensibles. Enfin, elle contient deux composants biochimiques allergènes mais faiblement dosés.

Application cutanée

Elle peut être appliquée pure localement. Si vous l’utilisez par voie cutanée sur une longue durée et sur une grande surface, veillez à la diluer à 20% dans une huile végétale (20% d’huile essentielle et 80% d’huile végétale).

En ingestion

Par voie orale, l’utilisation doit toujours être de courte durée.

En diffusion

Les femmes enceintes et les bébés peuvent utiliser cette huile essentielle en diffusion atmosphérique.

Contre-indications

Ne pas utiliser en cas de traitement anticoagulant à cause de sa forte teneur en méthylchavicol.

Composants allergènes

L’huile essentielle d’Estragon contient trois composants biochimiques allergènes.

  • limonène (≤ 5 %) 
  • eugénol (≤ 1 %) 
  • linalol (≤ 0,5 %)

Note : Il est préférable de tester l’huile essentielle avant de l’utiliser (deux gouttes au creux du coude pendant au moins 24 heures afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction).

Propriétés de l’huile essentielle d’Estragon

L’huile essentielle d’Estragon est fortement concentrée en méthylchavicol et beta ocimène. Ces différentes molécules lui confèrent les propriétés principales suivantes :

  • antispasmodique musculotrope, antispasmodique neurotrope ++++ (méthylchavicol (estragole)) : l’huile essentielle d’Estragon est antispasmodique grâce à sa forte concentration de méthylchavicol (estragol). Ce dernier agit sur les muscles et le système nerveux pour réguler leurs mouvements et éviter les spasmes.
  • carminatif, apéritif, stomachique +++ (méthylchavicol (estragole)) : l’huile essentielle d’Estragon stimule les sécrétions digestives, transformant les aliments pour faciliter la digestion et éviter leur accumulation dans le système digestif.
  • antiallergique ++ (méthylchavicol (estragole)) : l’huile essentielle d’Estragon possède des propriétés antihistaminiques grâce au méthylchavicol (parfois appelé estragol), fortement concentré.
  • antiparasitaire intestinal + (méthylchavicol (estragole)) : l’huile essentielle d’Estragon, et surtout le méthylchavicol, va empêcher les aliments de séjourner dans l’intestin, et donc empêcher le développement de parasites.

Mais aussi ces propriétés secondaires :

  • antiviral
  • antibactérien
  • anti-infectieux
  • positivant

Pour lutter contre le HoquetEfficacité : ++++

UTILISATION SIMPLE

Dès 6 ans. Par voie orale, 1 goutte pure d’huile essentielle d’Estragon sous la langue. Si nécessaire, renouveler 10 minutes plus tard par 1 goutte sur comprimé neutre.

A partir de 3 ans. Par voie cutanée, 1 goutte d’huile essentielle d’Estragon dans 4 gouttes d’huile végétale en application cutanée sur le plexus solaire toutes les 15 minutes pendant une heure.

UTILISATION EN SYNERGIE

Dès 3 ans. Couplez une ingestion de 2 gouttes de cette synergie sur un sucre, du miel ou un comprimé neutre toutes les 15 minutes pendant 1 heure à une application cutanée sur le plexus solaire de 4 gouttes toutes les 30 minutes. :

  • 60 gouttes d’huile essentielle d’Estragon
  • 40 gouttes d’huile essentielle de Cardamome
  • 20 gouttes d’huile essentielle de Lavande Vraie

Plus de détails ou autres utilisateurs : les huiles essentielles contre le hoquet.

En cas de Tic nerveuxEfficacité : ++++

UTILISATION SIMPLE

Dès 6 ans. Par voie orale, 1 goutte d’huile essentielle d’Estragon sur un comprimé neutre. Si nécessaire, renouveler 10 minutes plus tard par 1 goutte sur comprimé neutre.

A partir de 3 ans. Par voie cutanée, 1 goutte d’huile essentielle d’Estragon dans 4 gouttes d’huile végétale en application cutanée sur le plexus solaire et les poignets. Renouveler une fois au bout de 10 minutes.

En cas de Règles douloureusesEfficacité : ++++

UTILISATION SIMPLE

Adultes et adolescentes.

  • Voie orale : 1 goutte pure d’huile essentielle d’Estragon sous la langue.
  • Voie cutanée : 1 goutte dans 4 gouttes d’huile végétale en massage sur le ventre. À renouveler toutes les heures jusqu’à amélioration.

UTILISATION EN SYNERGIE

Adultes et adolescentes. À renouveler 4 fois par jour jusqu’à amélioration. Massez le bas de votre ventre à l’aide de 6 gouttes de ce mélange, en faisant des mouvements en cercles :

  • 45 gouttes d’huile essentielle de Bergamote
  • 30 gouttes d’huile essentielle d’Estragon
  • 30 gouttes d’huile essentielle de Sauge Sclarée
  • 30 gouttes d’huile végétale de Bourrache

Plus de détails : les huiles essentielles contre les règles douloureuses. 

En cas d’ Aérophagie, Ballonnements, FlatulencesEfficacité : +++

UTILISATION SIMPLE

Dès 6 ans. Par voie orale, 2 gouttes d’huile essentielle d’Estragon sur un comprimé neutre, après le repas. Attention, ne pas utiliser de façon prolongée, garder cette utilisation occasionnelle.

Source : Zahalka, J-P. (2017). Dictionnaire complet d’aromathérapie. Dauphin.

Dès 3 ans. Par voie cutanée, 1 goutte d’Estragon dans 4 gouttes d’huile végétale en massage sur l’abdomen.

UTILISATION EN SYNERGIE

Réservée aux + de 6 ans. Après chaque repas, masser le ventre et la région de l’estomac avec cette synergie pendant maximum 1 semaine :

  • 1 goutte d’huile essentielle d’Estragon
  • 1 goutte d’huile essentielle de Cumin
  • 1 goutte d’huile essentielle de Menthe Poivrée
  • 3 gouttes de macérat huileux de Millepertuis


Source : Festy, D. (2008). Ma bible des huiles essentielles. Leduc. s.

ESTRAGON OU CARDAMOME ?

L’huile essentielle d’Estragon est connue pour ses bienfaits digestifs en cas de troubles de la digestion. Antispasmodique, elle réduira certains troubles, mais l’huile essentielle la plus adaptée pour ces troubles dyspepsiques reste celle de Cardamome : par voie orale, 1 goutte dans une cuillère à café d’huile d’olive ou de miel 3 fois par jour ; ou par voie cutanée, diluer à 20% dans une huile végétale à appliquer sur l’abdomen 3 fois par jour.

En cas d’ Asthme allergique, Rhume des foins, Allergie au pollenEfficacité : +++

UTILISATION SIMPLE

Dès 6 ans. Par voie orale, 1 goutte pure d’huile essentielle d’Estragon sur 1/2 sucre.

Dès 3 ans. Par voie cutanée, 1 goutte dans 4 gouttes d’huile végétale en massage sur le plexus solaire.

UTILISATION EN SYNERGIE

Dès 3 ans. À renouveler 2-4 fois par jour pendant maximum 5 jours. Massez les ailes du nez, les sinus et le thorax avec quelques gouttes de ce mélange :

  • 30 gouttes d’huile essentielle de Camomille Romaine
  • 30 gouttes d’huile essentielle de Marjolaine à Coquilles
  • 60 gouttes d’huile essentielle d’Estragon
  • qsp 50 mL d’huile végétale de Calophylle Inophyle.


Source : Couic-Marinier, F., & Touboul, A. (2017). Le guide Terre vivante des huiles essentielles.

ESTRAGON OU CAMOMILLE ROMAINE ?

Très antispasmodique, et également antiallergique, l’huile essentielle d’Estragon est adaptée pour les allergies respiratoires. Toutefois, contre l’asthme allergique, il vaut mieux privilégier la Camomille Romaine : par voie cutanée, 1 goutte pure sur le plexus solaire et une goutte sur une support neutre sous la langue, à renouveler tous les 1/4 d’heure pendant une crise.

En cas de Nausée, Vomissement, Mal des transportsEfficacité : +++

UTILISATION SIMPLE

Dès 3 ans. Par voie orale, 1 goutte pure sous la langue, maximum 3 fois par jour.

ESTRAGON OU MENTHE POIVRÉE ?

L’huile essentielle d’Estragon est efficace contre les nausées et le mal des transports, mais pas autant que celle de Menthe Poivrée : chez les adultes et adolescents, 1 goutte pure sous la langue, ou respirer directement le flacon, dès que nécessaire. Pour les enfants, on préfèrera l’huile essentielle de Citron, plus douce, à raison d’1 goutte dans une cuillère à café de miel ou sur un sucre ou un comprimé neutre à laisser fondre en bouche.

Autres applications réputées de l’ Estragon

L’huile essentielle d’Estragon est utilisée en de très nombreuses occasions, notamment liées à ses propriétés antispasmodiques, carminatives et antiallergiques. Pour la plupart des utilisations suivantes elle sera efficace, mais sans être forcément la meilleure huile essentielle. Nous vous indiquons donc le meilleur remplaçant de l’Estragon pour les différents problèmes suivants.

Crampe musculaire

Estragon efficace, mais... il vaut mieux employer l’huile essentielle de Gaulthérie Odorante : pour les adultes et adolescents, masser doucement la zone concernée avec 1 goutte dans 4 gouttes d’huile végétale, 4 fois par jour, jusqu’à amélioration.

Diarrhée, Turista

Estragon efficace, mais … il vaut mieux employer l’huile essentielle de Cannelle : par voie orale, 1 goutte sur un support à laisser fondre en bouche, 4 fois par jour jusqu’à amélioration.

Névralgie, Sciatique

Estragon efficace, mais ... il vaut mieux employer l’huile essentielle d’Eucalyptus Citronné : par voie cutanée, 1 goutte d’Eucalyptus Citronné dans 4 gouttes d’huile végétale, 3 à 4 fois par jour sur la zone douloureuse, jusqu’à amélioration.

Source : https://www.compagnie-des-sens.fr/huile-essentielle-estragon/

L’extrait de pépin de pamplemousse (EPP)

L’extrait de Pépin de Pamplemousse, plus connu sous le nom d’EPP constitue un remède naturel très polyvalent obtenu par broyage et mise en solution (hydro-glycérinée ou hydroalcoolique) des pépins séchés du pamplemousse Pomelo (Citrus paradisii, mais aussi aujourd’hui d’autres espèces comme Citrus grandis ou Citrus maxima).
Il est important de le consommer, si possible issu de l’agriculture biologique et bien sûr exempts de conservateurs ou additifs de synthèses. Découvert grâce aux travaux du Dr. Jacob Harich, il a en effet montré à lui seul ses pouvoirs thérapeutiques !

L’EPP est donc très riches en flavonoïdes (hespéridine, naringine, …), molécules de défenses antioxydantes développées par les végétaux pour lutter contre les infections bactériennes, virales et fongiques. Ce sont ces mêmes propriétés thérapeutiques que l’on retrouve en usage en agriculture (protection sanitaire des élevages, mais aussi des récoltes) et en santé humaine. L’EPP contient de surcroit des composés tels que des vitamines (C, E, …), de l’acide citrique (intervient dans la fixation des minéraux), des limonoïdes (propriétés antioxydantes, hypocholestérolémiantes, immunostimulantes, anticancéreuses, …) et autres substances qui accroissent encore la gamme de ses propriétés thérapeutiques.


Utilisable tant en usage externe, qu’interne, toujours dilué, il s’indique donc comme anti-infectieux généraliste en premier chef (mais pas uniquement !) dans de nombreux troubles tels que :

  • Les infections bactériennes ou virales des voies digestives (intoxication, tourista, parasitose, ulcère gastrique à Helicobacter pylori…), respiratoires (pharyngites, angines, bronchites, ..) ou génito-urinaires (infection vaginale, cystite infectieuse, …).
  • Les mycoses digestives (Candidose à Candida albicans) et gynécologiques
  • Les allergies, par sont effet régulateur du système immunitaire et sont action sélective sur la flore bactérienne intestinale
  • La fatigue, dont il réduit les symptômes
  • L’obésité : il favorise la perte de poids et réduit la résistance à l’insuline, de même qu’il régule le taux de cholestérol
  • Le SIDA, le cancer (par ses propriétés antioxydantes)


En externe : les infections buccales (aphtes, muguet, herpès, gingivite,…) et cutanées (acné, piqure d’insecte, verrues, irritations du cuir chevelu,..).


Il est conseillé de ne pas arrêter trop vite la prise en cas d’usage anti-infectieux (au moins deux mois de prise). Il peut être associé à des médicaments anti-pyrétiques en cas de fièvre élevée.

Mise en garde :

Le pamplemousse est connu pour sont action sur les enzymes de détoxication du foie et donc pour les interactions médicamenteuses qu’il peut induire (rémanence plus longue d’un médicament dans la circulation per exemple). L’EPP a lui aussi montré des interactions possibles avec des médicaments comme les hypocholestérolémiants (statines), les antibiotiques de synthèse, les immunosuppresseurs, les traitements anticancéreux, les médicaments à visée nerveuse centrale (antidépresseurs et sédatifs), les anti-inflammatoires.

Notez aussi:

  • Ne convient pas aux personnes allergiques aux agrumes.
  • Femmes enceintes ou allaitantes: consultez auparavant un professionnel de santé.
  • Laisser hors de portée des enfants.
  • Ne pas mettre dans les yeux (le cas échéant, rincer abondamment à l’eau).
  • Ne pas utiliser pur sur les muqueuses.

Pour nos animaux :

L’Extrait de Pépins de Pamplemousse Bio ne doit jamais être utilisé pur. Veuillez à toujours le diluer dans un peu d’eau.

En préventif contre le tartre et autres infections :

À raison d’une cure de 10 jours tous les mois :

  • Diluer 1 goutte par 2kg de poids corporel dans la gamelle d’eau ; OU
  • Mélanger cette même dose aux croquettes, après avoir dilué l’extrait dans un petit verre d’eau ; OU
  • Diluer 2-3 gouttes dans un très petit verre d’eau (35mL); y tremper une brosse à dents, et brosser les dents du chien avec.

En curatif pour le chien malade :

Chez le chien qui souffre de diarrhée, d’une infection quelconque, de vers plats ou d’un ulcère, l’extrait de pépin de pamplemousse peut être donné en traitement curatif durant 15 jours à raison d’une goutte par kilo.

Si votre animal refuse à cause de l’amertume, vous pouvez mélanger l’Extrait de Pépins de Pamplemousse Bio – dilué dans un peu d’eau – avec quelque chose de très appétant (pâtée, fromage…).

L’EPP pour soigner les maladies de peau chez le chat

Eczéma, dermatites… les chats peuvent rencontrer divers soucis de peau au cours de leur vie. Si vous souhaitez sous suivi vétérinaire, opter pour une solution naturelle, pourquoi pas tenter de soigner votre chat avec de l’extrait de pépins de pamplemousse.

Vous pouvez masser la zone touchée à l’aide d’un peu d’EPP dilué dans de l’eau jusqu’à ce que la poussée ait disparu. De même, l’EPP peut être efficace pour soigner les blessures externes et les mycoses, en raison de ses propriétés antibactériennes. 

Si vous songez donner de l’extrait de pépins de pamplemousse à votre chat, assurez-vous d’abord qu’il n’y soit pas allergique. Avant son utilisation, mieux vaut toujours consulter un vétérinaire. Lui seul est en mesure de poser un diagnostic fiable et de proposer une solution efficace à votre chat, n’hésitez pas à lui parler de l’extrait de pépins de pamplemousse et bénéficier de son expertise sur ce sujet.

Sources : https://www.hectorkitchen.com/chat/institute/complements-alimentaires-chat/pepins-pamplemousse-chat https://www.chienvieetsante.com/boutique/complements-alimentaires/extrait-de-pepins-de-pamplemousse/ https://www.herboristerieduvalmont.com/blog/les-bienfaits-de-l-extrait-de-pepins-de-pamplemousses-epp-n54