Huile essentielle d’estragon : allergie printanière et autres symptômes

Les femmes enceintes et allaitantes ainsi que les bébés de moins de 3 ans ne peuvent pas utiliser l’huile essentielle d’Estragon excepté en diffusion atmosphérique. Toutes les voies d’administration sont en revanche autorisées pour les adultes, adolescents et enfants de plus de 3 ans. A noter toutefois que par inhalation, elle peut être irritante pour certaines personnes plus sensibles. Enfin, elle contient deux composants biochimiques allergènes mais faiblement dosés.

Application cutanée

Elle peut être appliquée pure localement. Si vous l’utilisez par voie cutanée sur une longue durée et sur une grande surface, veillez à la diluer à 20% dans une huile végétale (20% d’huile essentielle et 80% d’huile végétale).

En ingestion

Par voie orale, l’utilisation doit toujours être de courte durée.

En diffusion

Les femmes enceintes et les bébés peuvent utiliser cette huile essentielle en diffusion atmosphérique.

Contre-indications

Ne pas utiliser en cas de traitement anticoagulant à cause de sa forte teneur en méthylchavicol.

Composants allergènes

L’huile essentielle d’Estragon contient trois composants biochimiques allergènes.

  • limonène (≤ 5 %) 
  • eugénol (≤ 1 %) 
  • linalol (≤ 0,5 %)

Note : Il est préférable de tester l’huile essentielle avant de l’utiliser (deux gouttes au creux du coude pendant au moins 24 heures afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction).

Propriétés de l’huile essentielle d’Estragon

L’huile essentielle d’Estragon est fortement concentrée en méthylchavicol et beta ocimène. Ces différentes molécules lui confèrent les propriétés principales suivantes :

  • antispasmodique musculotrope, antispasmodique neurotrope ++++ (méthylchavicol (estragole)) : l’huile essentielle d’Estragon est antispasmodique grâce à sa forte concentration de méthylchavicol (estragol). Ce dernier agit sur les muscles et le système nerveux pour réguler leurs mouvements et éviter les spasmes.
  • carminatif, apéritif, stomachique +++ (méthylchavicol (estragole)) : l’huile essentielle d’Estragon stimule les sécrétions digestives, transformant les aliments pour faciliter la digestion et éviter leur accumulation dans le système digestif.
  • antiallergique ++ (méthylchavicol (estragole)) : l’huile essentielle d’Estragon possède des propriétés antihistaminiques grâce au méthylchavicol (parfois appelé estragol), fortement concentré.
  • antiparasitaire intestinal + (méthylchavicol (estragole)) : l’huile essentielle d’Estragon, et surtout le méthylchavicol, va empêcher les aliments de séjourner dans l’intestin, et donc empêcher le développement de parasites.

Mais aussi ces propriétés secondaires :

  • antiviral
  • antibactérien
  • anti-infectieux
  • positivant

Pour lutter contre le HoquetEfficacité : ++++

UTILISATION SIMPLE

Dès 6 ans. Par voie orale, 1 goutte pure d’huile essentielle d’Estragon sous la langue. Si nécessaire, renouveler 10 minutes plus tard par 1 goutte sur comprimé neutre.

A partir de 3 ans. Par voie cutanée, 1 goutte d’huile essentielle d’Estragon dans 4 gouttes d’huile végétale en application cutanée sur le plexus solaire toutes les 15 minutes pendant une heure.

UTILISATION EN SYNERGIE

Dès 3 ans. Couplez une ingestion de 2 gouttes de cette synergie sur un sucre, du miel ou un comprimé neutre toutes les 15 minutes pendant 1 heure à une application cutanée sur le plexus solaire de 4 gouttes toutes les 30 minutes. :

  • 60 gouttes d’huile essentielle d’Estragon
  • 40 gouttes d’huile essentielle de Cardamome
  • 20 gouttes d’huile essentielle de Lavande Vraie

Plus de détails ou autres utilisateurs : les huiles essentielles contre le hoquet.

En cas de Tic nerveuxEfficacité : ++++

UTILISATION SIMPLE

Dès 6 ans. Par voie orale, 1 goutte d’huile essentielle d’Estragon sur un comprimé neutre. Si nécessaire, renouveler 10 minutes plus tard par 1 goutte sur comprimé neutre.

A partir de 3 ans. Par voie cutanée, 1 goutte d’huile essentielle d’Estragon dans 4 gouttes d’huile végétale en application cutanée sur le plexus solaire et les poignets. Renouveler une fois au bout de 10 minutes.

En cas de Règles douloureusesEfficacité : ++++

UTILISATION SIMPLE

Adultes et adolescentes.

  • Voie orale : 1 goutte pure d’huile essentielle d’Estragon sous la langue.
  • Voie cutanée : 1 goutte dans 4 gouttes d’huile végétale en massage sur le ventre. À renouveler toutes les heures jusqu’à amélioration.

UTILISATION EN SYNERGIE

Adultes et adolescentes. À renouveler 4 fois par jour jusqu’à amélioration. Massez le bas de votre ventre à l’aide de 6 gouttes de ce mélange, en faisant des mouvements en cercles :

  • 45 gouttes d’huile essentielle de Bergamote
  • 30 gouttes d’huile essentielle d’Estragon
  • 30 gouttes d’huile essentielle de Sauge Sclarée
  • 30 gouttes d’huile végétale de Bourrache

Plus de détails : les huiles essentielles contre les règles douloureuses. 

En cas d’ Aérophagie, Ballonnements, FlatulencesEfficacité : +++

UTILISATION SIMPLE

Dès 6 ans. Par voie orale, 2 gouttes d’huile essentielle d’Estragon sur un comprimé neutre, après le repas. Attention, ne pas utiliser de façon prolongée, garder cette utilisation occasionnelle.

Source : Zahalka, J-P. (2017). Dictionnaire complet d’aromathérapie. Dauphin.

Dès 3 ans. Par voie cutanée, 1 goutte d’Estragon dans 4 gouttes d’huile végétale en massage sur l’abdomen.

UTILISATION EN SYNERGIE

Réservée aux + de 6 ans. Après chaque repas, masser le ventre et la région de l’estomac avec cette synergie pendant maximum 1 semaine :

  • 1 goutte d’huile essentielle d’Estragon
  • 1 goutte d’huile essentielle de Cumin
  • 1 goutte d’huile essentielle de Menthe Poivrée
  • 3 gouttes de macérat huileux de Millepertuis


Source : Festy, D. (2008). Ma bible des huiles essentielles. Leduc. s.

ESTRAGON OU CARDAMOME ?

L’huile essentielle d’Estragon est connue pour ses bienfaits digestifs en cas de troubles de la digestion. Antispasmodique, elle réduira certains troubles, mais l’huile essentielle la plus adaptée pour ces troubles dyspepsiques reste celle de Cardamome : par voie orale, 1 goutte dans une cuillère à café d’huile d’olive ou de miel 3 fois par jour ; ou par voie cutanée, diluer à 20% dans une huile végétale à appliquer sur l’abdomen 3 fois par jour.

En cas d’ Asthme allergique, Rhume des foins, Allergie au pollenEfficacité : +++

UTILISATION SIMPLE

Dès 6 ans. Par voie orale, 1 goutte pure d’huile essentielle d’Estragon sur 1/2 sucre.

Dès 3 ans. Par voie cutanée, 1 goutte dans 4 gouttes d’huile végétale en massage sur le plexus solaire.

UTILISATION EN SYNERGIE

Dès 3 ans. À renouveler 2-4 fois par jour pendant maximum 5 jours. Massez les ailes du nez, les sinus et le thorax avec quelques gouttes de ce mélange :

  • 30 gouttes d’huile essentielle de Camomille Romaine
  • 30 gouttes d’huile essentielle de Marjolaine à Coquilles
  • 60 gouttes d’huile essentielle d’Estragon
  • qsp 50 mL d’huile végétale de Calophylle Inophyle.


Source : Couic-Marinier, F., & Touboul, A. (2017). Le guide Terre vivante des huiles essentielles.

ESTRAGON OU CAMOMILLE ROMAINE ?

Très antispasmodique, et également antiallergique, l’huile essentielle d’Estragon est adaptée pour les allergies respiratoires. Toutefois, contre l’asthme allergique, il vaut mieux privilégier la Camomille Romaine : par voie cutanée, 1 goutte pure sur le plexus solaire et une goutte sur une support neutre sous la langue, à renouveler tous les 1/4 d’heure pendant une crise.

En cas de Nausée, Vomissement, Mal des transportsEfficacité : +++

UTILISATION SIMPLE

Dès 3 ans. Par voie orale, 1 goutte pure sous la langue, maximum 3 fois par jour.

ESTRAGON OU MENTHE POIVRÉE ?

L’huile essentielle d’Estragon est efficace contre les nausées et le mal des transports, mais pas autant que celle de Menthe Poivrée : chez les adultes et adolescents, 1 goutte pure sous la langue, ou respirer directement le flacon, dès que nécessaire. Pour les enfants, on préfèrera l’huile essentielle de Citron, plus douce, à raison d’1 goutte dans une cuillère à café de miel ou sur un sucre ou un comprimé neutre à laisser fondre en bouche.

Autres applications réputées de l’ Estragon

L’huile essentielle d’Estragon est utilisée en de très nombreuses occasions, notamment liées à ses propriétés antispasmodiques, carminatives et antiallergiques. Pour la plupart des utilisations suivantes elle sera efficace, mais sans être forcément la meilleure huile essentielle. Nous vous indiquons donc le meilleur remplaçant de l’Estragon pour les différents problèmes suivants.

Crampe musculaire

Estragon efficace, mais... il vaut mieux employer l’huile essentielle de Gaulthérie Odorante : pour les adultes et adolescents, masser doucement la zone concernée avec 1 goutte dans 4 gouttes d’huile végétale, 4 fois par jour, jusqu’à amélioration.

Diarrhée, Turista

Estragon efficace, mais … il vaut mieux employer l’huile essentielle de Cannelle : par voie orale, 1 goutte sur un support à laisser fondre en bouche, 4 fois par jour jusqu’à amélioration.

Névralgie, Sciatique

Estragon efficace, mais ... il vaut mieux employer l’huile essentielle d’Eucalyptus Citronné : par voie cutanée, 1 goutte d’Eucalyptus Citronné dans 4 gouttes d’huile végétale, 3 à 4 fois par jour sur la zone douloureuse, jusqu’à amélioration.

Source : https://www.compagnie-des-sens.fr/huile-essentielle-estragon/

L’extrait de pépin de pamplemousse (EPP)

L’extrait de Pépin de Pamplemousse, plus connu sous le nom d’EPP constitue un remède naturel très polyvalent obtenu par broyage et mise en solution (hydro-glycérinée ou hydroalcoolique) des pépins séchés du pamplemousse Pomelo (Citrus paradisii, mais aussi aujourd’hui d’autres espèces comme Citrus grandis ou Citrus maxima).
Il est important de le consommer, si possible issu de l’agriculture biologique et bien sûr exempts de conservateurs ou additifs de synthèses. Découvert grâce aux travaux du Dr. Jacob Harich, il a en effet montré à lui seul ses pouvoirs thérapeutiques !

L’EPP est donc très riches en flavonoïdes (hespéridine, naringine, …), molécules de défenses antioxydantes développées par les végétaux pour lutter contre les infections bactériennes, virales et fongiques. Ce sont ces mêmes propriétés thérapeutiques que l’on retrouve en usage en agriculture (protection sanitaire des élevages, mais aussi des récoltes) et en santé humaine. L’EPP contient de surcroit des composés tels que des vitamines (C, E, …), de l’acide citrique (intervient dans la fixation des minéraux), des limonoïdes (propriétés antioxydantes, hypocholestérolémiantes, immunostimulantes, anticancéreuses, …) et autres substances qui accroissent encore la gamme de ses propriétés thérapeutiques.


Utilisable tant en usage externe, qu’interne, toujours dilué, il s’indique donc comme anti-infectieux généraliste en premier chef (mais pas uniquement !) dans de nombreux troubles tels que :

  • Les infections bactériennes ou virales des voies digestives (intoxication, tourista, parasitose, ulcère gastrique à Helicobacter pylori…), respiratoires (pharyngites, angines, bronchites, ..) ou génito-urinaires (infection vaginale, cystite infectieuse, …).
  • Les mycoses digestives (Candidose à Candida albicans) et gynécologiques
  • Les allergies, par sont effet régulateur du système immunitaire et sont action sélective sur la flore bactérienne intestinale
  • La fatigue, dont il réduit les symptômes
  • L’obésité : il favorise la perte de poids et réduit la résistance à l’insuline, de même qu’il régule le taux de cholestérol
  • Le SIDA, le cancer (par ses propriétés antioxydantes)


En externe : les infections buccales (aphtes, muguet, herpès, gingivite,…) et cutanées (acné, piqure d’insecte, verrues, irritations du cuir chevelu,..).


Il est conseillé de ne pas arrêter trop vite la prise en cas d’usage anti-infectieux (au moins deux mois de prise). Il peut être associé à des médicaments anti-pyrétiques en cas de fièvre élevée.

Mise en garde :

Le pamplemousse est connu pour sont action sur les enzymes de détoxication du foie et donc pour les interactions médicamenteuses qu’il peut induire (rémanence plus longue d’un médicament dans la circulation per exemple). L’EPP a lui aussi montré des interactions possibles avec des médicaments comme les hypocholestérolémiants (statines), les antibiotiques de synthèse, les immunosuppresseurs, les traitements anticancéreux, les médicaments à visée nerveuse centrale (antidépresseurs et sédatifs), les anti-inflammatoires.

Notez aussi:

  • Ne convient pas aux personnes allergiques aux agrumes.
  • Femmes enceintes ou allaitantes: consultez auparavant un professionnel de santé.
  • Laisser hors de portée des enfants.
  • Ne pas mettre dans les yeux (le cas échéant, rincer abondamment à l’eau).
  • Ne pas utiliser pur sur les muqueuses.

Pour nos animaux :

L’Extrait de Pépins de Pamplemousse Bio ne doit jamais être utilisé pur. Veuillez à toujours le diluer dans un peu d’eau.

En préventif contre le tartre et autres infections :

À raison d’une cure de 10 jours tous les mois :

  • Diluer 1 goutte par 2kg de poids corporel dans la gamelle d’eau ; OU
  • Mélanger cette même dose aux croquettes, après avoir dilué l’extrait dans un petit verre d’eau ; OU
  • Diluer 2-3 gouttes dans un très petit verre d’eau (35mL); y tremper une brosse à dents, et brosser les dents du chien avec.

En curatif pour le chien malade :

Chez le chien qui souffre de diarrhée, d’une infection quelconque, de vers plats ou d’un ulcère, l’extrait de pépin de pamplemousse peut être donné en traitement curatif durant 15 jours à raison d’une goutte par kilo.

Si votre animal refuse à cause de l’amertume, vous pouvez mélanger l’Extrait de Pépins de Pamplemousse Bio – dilué dans un peu d’eau – avec quelque chose de très appétant (pâtée, fromage…).

L’EPP pour soigner les maladies de peau chez le chat

Eczéma, dermatites… les chats peuvent rencontrer divers soucis de peau au cours de leur vie. Si vous souhaitez sous suivi vétérinaire, opter pour une solution naturelle, pourquoi pas tenter de soigner votre chat avec de l’extrait de pépins de pamplemousse.

Vous pouvez masser la zone touchée à l’aide d’un peu d’EPP dilué dans de l’eau jusqu’à ce que la poussée ait disparu. De même, l’EPP peut être efficace pour soigner les blessures externes et les mycoses, en raison de ses propriétés antibactériennes. 

Si vous songez donner de l’extrait de pépins de pamplemousse à votre chat, assurez-vous d’abord qu’il n’y soit pas allergique. Avant son utilisation, mieux vaut toujours consulter un vétérinaire. Lui seul est en mesure de poser un diagnostic fiable et de proposer une solution efficace à votre chat, n’hésitez pas à lui parler de l’extrait de pépins de pamplemousse et bénéficier de son expertise sur ce sujet.

Sources : https://www.hectorkitchen.com/chat/institute/complements-alimentaires-chat/pepins-pamplemousse-chat https://www.chienvieetsante.com/boutique/complements-alimentaires/extrait-de-pepins-de-pamplemousse/ https://www.herboristerieduvalmont.com/blog/les-bienfaits-de-l-extrait-de-pepins-de-pamplemousses-epp-n54

De l’éveil intérieur, passez maintenant au réveil le plus complet.

Rappelez-vous que la vie sur Terre n’est qu’une expérience évolutive. Rien qui puisse venir de votre contact avec la société dans laquelle vous êtes ne doit pouvoir vous heurter ou vous fragiliser, au risque de vous faire tomber.

Par les expériences que vous traversez, par les émotions qui vous traversent, rappelez-vous toujours de ne pas tomber dans le dépit, mais profitez de ces moments, justement, pour acquérir un détachement de plus en plus profond.

Plus vous survolez un problème, une situation complexe ou conflictuelle, plus votre hauteur vous permet d’obtenir des idées, des informations, des outils qui viendront vous éclairer pour mieux vous porter et vous faire avancer encore plus vite. 

Les mœurs de la société ne sont qu’un cadre imaginaire qui est construit pour vous maintenir parqués et dociles.

Préférez-vous voir un être vivant enfermé, sans liberté, que l’on nourrit pour le rendre dépendant, ou préférez-vous le voir gambader, reconquérir et retrouver son côté sauvage, instinctif, intuitif, qui l’aidera à se nourrir, se mettre en sécurité, se préserver, se dépenser ?

Souhaitez-vous vous soumettre au seul cadre que l’on vous montre, ou souhaitez-vous observer de plus haut afin d’élargir votre point de vue et adapter ce cadre à vos envies, à vos ressentis les plus profonds ?

C’est lorsque la loi soumet que la Foi vous soulève. 

Prendre de la hauteur, c’est pouvoir se soulever, non pas avec haine et colère, il ne s’agit pas de cela, car c’est un piège tendu à éviter. Il s’agit de se soulever pour détendre vos chaînes et trouver la clé la mieux adaptée.

L’être vivant parqué, docile et sans recul à qui l’on montre une seule issue de sortie, pourra aisément se prendre les pieds dans le piège tendu à l’issue de cette sortie. Si la seule issue que l’on vous montre est créée par ceux qui ont construit la clôture, sachez que celle-ci sera faite en votre défaveur car elle ne signera pas votre réelle liberté. Ce semblant de liberté retrouvée vous rendra encore plus docile voire même dévoué !

La liberté n’est pas celle que quelqu’un vous donne (qui que ce soit) mais est uniquement celle que vous vous créez. Elle demande d’agir dans la justesse, le respect, l’intuition, le ressenti. Elle demande de vous reconnecter à qui vous êtes véritablement pour savoir comment avancer au mieux. 

Ne confondez pas docilité et justesse. La docilité ne vous fera qu’obéir et vous soumettre à celui qui voudra bien se dire plus puissant que vous, alors que le respect et l’honnêteté intérieure vous permettront d’avancer avec hauteur, discernement, détachement, alignement. La justesse intérieure est votre meilleur guide. Le respect de votre intuition est votre meilleur allié. 

Pour ceux ayant su mettre en place le discernement jusqu’à présent, le détachement est maintenant de mise. Ce détachement, va vous permettre de prendre du recul, de la hauteur afin de survoler les meilleures options qui s’offrent à vous. Au final, peut être que, sans pour autant faire éclater la clôture qui est faite pour limiter vos libertés et donc vous parquer artificiellement, vous avez la possibilité de trouver un endroit où vous pouvez passer discrètement sans abîmer cette clôture, pour aller dans la direction la plus adéquate et la plus juste pour vous.

Chaque barrière mise sur votre chemin est en fait un moyen de propulser votre évolution intérieure, de vous forcer à faire des choix que vous n’auriez jamais osé faire et qui pourtant vous appelaient depuis longtemps…

Chaque barrière n’est qu’un moyen de vous faire prendre un autre chemin plus adapté pour vous, plus relié à qui vous êtes vraiment afin de mieux vous retrouver, grandir et vous aligner pleinement avec qui vous êtes.

De l’éveil intérieur, passez maintenant au réveil le plus complet.

Marie-Marthe, le 26/04/22

Source : https://connexion-universelle.com

Le vinaigre des 4 voleurs

Le vinaigre ancestral des 4 voleurs, alliance subtile et synergique de 14 principes actifs biologiques réputés pour leurs vertus antiseptiques, stimulantes et tonifiantes, permet de renforcer le système immunitaire, tant par voie interne que par voie externe.

Sa riche composition en fait également une bonne alternative naturelle pour les soins du corps. C’est un tonique utilisable en cas de faiblesse ou de fatigue.

Signalé pour la première fois à Toulouse lors d’une épidémie de Peste de 1628 à 1631. « Quatre voleurs » furent arrêtés alors qu’ils dévalisaient des pestiférés. Ils révélèrent leur secret contre la promesse d’avoir la vie sauve. Après quoi, ils furent pendus haut et court !

En 1720, la Grande Peste sévissait à Marseille et d’autres voleurs utilisèrent le même procédé : ils se frottaient les parties du corps exposées (mains, visage) avec cette préparation avant de dépouiller les pestiférés. Eux aussi donnèrent leur secret aux juges mais ils eurent la vie sauve. Preuve de son efficacité, le vinaigre des quatre voleurs fut reconnu en pharmacologie et inscrit au codex dès 1748. Ce vinaigre médicinal fut longtemps vendu en pharmacie comme antiseptique naturel. Il continue d’être utilisé lors des risques de contagions.

Indications de l’Elixir de Vinaigre des 4 voleurs BIO

Idéal comme stimulant naturel en cas de faiblesse ou de fatigue, le Vinaigre des 4 Voleurs est réputé pour ses vertus dépuratives, détoxifiantes et dynamisantes.

En gargarisme, il est utilisé pour soulager les maux de gorge et en inhalation, pour dégager les voies respiratoires.

En friction sur le corps ou en compresse, il permet de désinfecter et atténue les douleurs. Il diminue les démangeaisons, la sécheresse de la peau et calme les piqûres d’insectes.

Le Vinaigre des 4 Voleurs est utilisé pour adoucir l’eau du bain, assainir et faire briller les cheveux.

C’est également un excellent désinfectant et assainissant de la maison et du matériel.

Composition de l’Elixir de Vinaigre des 4 voleurs BIO

Vinaigre de cidre, extrait aqueux d’Ortie-Silice, ail, cannelle, girofle, lavande, menthe, romarin, rue des jardins, sauge sclarée, thym, absinthe, chicorée, muscade, camphre.

  • Ingrédients issus de l’Agriculture Biologique 100 % Bio – AB, certifié Ecocert FR-Bio 01

Conseils d’utilisation de l’Elixir de Vinaigre des 4 voleurs BIO

Le vinaigre des voleurs s’utilise en interne comme en externe, pur ou en dilution avec de l’eau. Pour le soin corporel externe : en friction, compresse, bain ou lotion.

Astuce en cuisine : Remplace agréablement votre vinaigre habituel comme condiment, dans les salades, vinaigrettes…

le vinaigre des 4 voleurs

Précautions d’usage :

Le Vinaigre des 4 Voleurs contient du camphre naturel, contre-indiqué aux enfants de moins de 7 ans, aux personnes sensibles au camphre ou souffrant de troubles cardiaques avérés.

Indications possibles :

En cas de faiblesse ou de fatigue, idéal comme stimulant naturel, le Vinaigre des 4 Voleurs est réputé pour ses vertus dépuratives, détoxifiantes et dynamisantes.

En gargarisme, il est utilisé pour soulager les maux de gorge et en inhalation, pour dégager les voies respiratoires.

En friction sur le corps ou en compresse, il permet de désinfecter et atténue les douleurs. Il diminue les démangeaisons, la sécheresse de la peau et calme les piqûres d’insectes.

Le Vinaigre des 4 Voleurs est utilisé pour adoucir l’eau du bain, assainir et faire briller les cheveux.

C’est également un excellent désinfectant et assainissant de la maison et du matériel.

  • Antiparasitaire naturel pour chiens et chats : Repousse l’infestation des puces et des tiques.
  • Calme les piqures d’insectes ainsi que les démangeaisons.
  • Désinfecte les plaies ainsi que le matériel comme les brosses ou les peignes à puces.
  • Fait briller et désodorise le pelage.
  • Assainit la peau.
  • Soulage les douleurs rhumatismales et les encombrements respiratoires.

Sources : https://www.mon-herboristerie.com https://www.chiensetchatsnaturellement.com

La croissance s’amplifie pour ceux voyant le prisme de la vie


Cette période est un accélérateur de croissance intérieure pour tous ceux qui ont déjà emprunté le Chemin. Il s’agit du chemin de l’éveil, de l’ouverture, du discernement, du choix de la justesse intérieure en toutes circonstances (cf. article sur la justesse intérieure, août 2021).
A ceux-là, leur sera donné un accès de plus en plus enrichi à tous types de connaissances qu’ils seront capables d’entendre et d’intégrer à l’avenir. Ils ont su ouvrir la porte qui donne accès à l’aventure de la vie et à l’expérimentation. Leurs rôles se définissent et leur vie n’est pas une expérience passive et matérielle, mais un nouveau point d’accès vers plus de conscience. Leur vie terrestre se transforme en lieu d’expérimentation plus poussé, axé vers une ouverture de conscience approfondie et enrichie. Ils savent maintenant voir l’Univers depuis la Terre.

Pour les autres, ceux qui souhaitent rester encore bloqués dans leurs égos respectifs qu’ils font jouer sur la scène de la vie terrestre, cette période ne pourra pas les aider à l’ouverture, au dépassement du petit soi. Leurs costumes étriqués se sont densifiés. Ils sont trop attachés à cette densité qui ne leur permet pas l’ouverture et l’accès à une conscience supérieure, pour les tirer ensuite de cette densité. La densité actuelle est d’autant plus forte en cette période qu’ils ne peuvent trouver l’élan nécessaire pour se lever.

L’expérimentateur venu jouer un vrai rôle sur Terre, ne peut être enfermé dans un costume étriqué qui le condense et le densifie, au risque d’être d’autant plus alourdi si les circonstances extérieures sont elles aussi très denses. L’expérimentateur a besoin de place pour faire le vide en soi et ainsi acquérir les multiples expériences qui lui seront données de voir, d’entendre ou de vivre. Cette place lui donne la légèreté nécessaire pour s’extirper de la densité et ainsi voir de plus Haut, avec tout le discernement offert par cette amplitude.
La Foi en la vie le dirige et oriente ses expériences. Le vide lui a permis une ouverture de conscience avec plus d’amplitude. Cette amplitude a ensuite repoussé et recadré la place du soi dans une infime partie de son identité terrestre. La densité rappelle le soi, mais le vide gagné permet de s’extraire plus largement de cette contrainte terrestre, afin de mieux observer.

Les priorités ne sont pas les mêmes pour ces deux groupes de personnes. Les uns sont devenus de réels avertis, et les autres demeurent des introvertis déconnectés de la conscience universelle, blottis dans leur petit soi à l’abri de la Lumière qui réveille et éveille les consciences endormies.
Ils deviennent des troupes au service du plan matériel et du monde qu’ils ne savent voir que d’un angle, voire même d’une seule face de ce si grand prisme qu’est la vie. Sans recul, ils ne peuvent voir qu’un seul reflet sans profondeur.

Mais, ce qui crée le monde dans lequel nous sommes, est accessible, visible, à tous ceux ayant placé leur vision au-dessus du prisme de la vie, depuis une conscience plus évoluée, et forment maintenant un groupe de personnes averties, connectées, intuitives, conscientes de ce qui les entoure et enrichies de plus en plus chaque jour.

Marie-Marthe, le 23/03/2022

Source : https://connexion-universelle.com

A lire aussi sur La Presse Galactique

Le bicarbonate de soude alimentaire

1. Un nettoyant pour les tapis et moquettes

Pour nettoyer simplement et naturellement un tapis ou de la moquette et en chasser les mauvaises odeurs, on saupoudre ceux-ci de bicarbonate, on frotte le tout avec une brosse et on laisse agir quelques heures. On aspire ensuite l’excédent.

2. Un désodorisant pour le réfrigérateur

Une tasse, trois à six cuillères à soupe de bicarbonate de soude, et l’on pose le tout sur l’une des étagères de son frigo, de préférence celle du haut. Il en neutralisera les odeurs. On le remue une fois de temps en temps et on le change tous les mois.

3. Un savon pour fruits et légumes

Pour venir à bout des pesticides sur nos fruits et légumes, diluer 5 g de poudre dans un litre d’eau et d’y faire tremper ses fruits et/ou ses légumes environ 15 minutes avant de bien les rincer à l’eau claire.

4. Un allié des dents blanches

On peut mélanger un peu de bicarbonate de soude avec de l’eau afin d’obtenir une pâte et l’utiliser à l’aide de sa brosse à dents après le brossage traditionnel au dentifrice. Mais attention, pas plus d’une fois tous les dix jours pour ne pas abîmer l’émail. On rince abondamment.

5. Un déodorant

On humidifie un peu ses aisselles, on applique un peu de bicarbonate de soude, on tamponne avec une serviette et le tour est joué. Attention, si on ressent une quelconque intolérance, mieux vaut éviter cette application.

6. Un remède naturel pour la digestion

Le bicarbonate de soude alimentaire peut nous aider à retrouver un équilibre digestif : si l’on a du mal à digérer après un repas ou en cas de remontées acides, on peut en mélanger une cuillère à café dans un verre d’eau et le boire.

7. Un substitut de levure dans les pâtisseries

On peut l’utiliser comme levure à raison d’une cuillère à café pour 200 g de farine et pour améliorer son action, on y ajoute une goutte de vinaigre de cidre ou de jus de citron.

Bon à savoir  :

L’association Slow Cosmétique vous propose d’autres applications de la poudre miracle en vidéo ici. Il peut par exemple également être utilisé comme shampoing sec, mais en prenant quelques précautions et sans l’utiliser de manière intensive.

Passez de la vanité à la vacuité de l’être (guidance et exercice méditatif)

Repoussez toute frivolité pour atteindre l’immensité du vide intérieur, celui qui recentre, celui qui porte à l’humilité, celui qui vous reconnecte à la plus belle dimension de votre être.

Cette fin d’année qui nous mène vers les fêtes, peut pousser certains à s’enfoncer dans tout ce qu’il y a de plus scintillant, étincelant, saupoudrant sur leur passage toutes les paillettes les plus superficielles de leur existence matérielle. Pour ceux-là, ils n’ont de valeur que lorsqu’ils disséminent sur leur chemin de la poudre aux yeux de ceux qui les regardent. Et pour ceux qui ne les regardent pas, ils seraient forcés à croiser leur image aussi scintillante que superficielle puisqu’ils ne verront qu’eux ! Ceux-là s’imposent sur votre chemin, se montrent, et ont pour unique peur le fait qu’on puisse ne pas les remarquer. Ceux-là se noient dans leur existence matérielle sans laquelle ils ne sauraient pas à quoi se rattacher. Enlevez-leur les paillettes, les lunettes, leur déguisement doré serti de marques ou de diamants, et ils se sentiraient vide ou en manque d’appartenance.
La vanité les nourrit, jusqu’à les rendre aveugle du vide de leur existence. Leur aveuglement sur eux-mêmes n’est pas une déficience, mais un choix. Savent-ils au moins qui ils sont, ce qu’ils font et ce qu’ils aiment ? Retirez-leur de la bouche toutes les réponses matérielles, et il ne leur restera plus qu’un soupir profond pour vous répondre. L’appât du gain et l’apparat sont pour eux les principaux bénéfices de cette vie terrestre.
Cela est leur choix, on peut les aider à diriger leur regard, mais on ne peut les forcer à porter les lunettes de la vie pour leur faire regagner la vue. Leur vanité les accapare et ils n’ont que faire des multiples opportunités qui pourraient les mener à balayer l’opulence pour trouver une vie de sens.
Ils choisissent de maquiller la forme pour mieux cacher leur puits sans fond.

Le plus important est là : tournons nos regards sur ceux qui poussent et tendent à modeler et peaufiner la forme de leur être en fonction du sens de leur vie. Ceux-là seront de plus en plus nombreux et ils auront besoin d’êtres qui les éclairent à leurs côtés pour sauter le fossé de la vanité et rejoindre la montagne ascensionnelle de l’être. Ils se cherchent et se transforment. La vacuité leur tend la main pour atteindre une dimension plus élevée et qui les mènera à plus de compréhension et de discernement. Aidez-les à faire le vide intérieur pour mieux retrouver leur chemin.
La reconnexion profonde qui mène à la conscience universelle les attend en bout de chemin. C’est cette conscience qui est le signe d’une véritable reconnexion.

Cette fin d’année est l’opportunité de diriger plus finement vos choix pour distinguer là où vous voulez précisément apporter un peu plus de lumière sur votre chemin.
Choisirez-vous la lumière artificielle qui mène aux profondeurs du plan matériel ? Ou choisirez-vous de déployer votre propre lumière qui mène à votre ascension et qui vous dirigera à la reconnexion ?

Exercice méditatif :

Si vous le souhaitez, je vous propose de faire un exercice méditatif qui vous permettra de ressentir le vide intérieur, afin de vous déconnecter de ce plan et pour mieux vous reconnecter à qui vous êtes. Ayez la simple volonté de suivre ce qui vous sera dit sans vous poser de question, sans réfléchir.
Pour cet exercice, prenez le temps de vous installer confortablement assis ou assise sur un fauteuil, une chaise ou votre canapé par exemple. Prenez une couverture que vous mettrez sur vous et qui vous couvrira des pieds jusqu’au bas du ventre. Vous pouvez en mettre une autre légère sur vos épaules si besoin pour vous couvrir le dos et la poitrine. Vos pieds sont posés sur le sol, prenez garde d’avoir vos orteils complètement décrispés, vos jambes relâchées, et vos bras sur les côtés de votre buste, détendus et presque mous, se reposant complètement sur l’assise et le dossier de votre fauteuil ou canapé.
Fermez les yeux. Prenez le temps de prendre quelques grandes inspirations et expirations à votre rythme en expirant de la manière dont vous en avez le plus besoin, par le nez, ou par la bouche.
Puis, relâchez complètement les traits du visage, décrispez votre visage, détendez-le. Relâchez votre front, vos joues, votre bouche. Relâchez votre langue et laissez-la prendre toute sa place dans la largeur de votre bouche.
Continuez vos inspirations longues et lentes toujours à votre rythme, car c’est celui qui vous convient le mieux au moment présent. Peut-être que vos expirations ne se font plus que par le nez, ou peut être toujours par la bouche. Écoutez vos besoins, adaptez-vous à eux.
Petit à petit, reprenez une respiration naturelle et instinctive, à votre rythme.
Et puis, demandez intérieurement à être relié aux êtres de lumière. Les êtres de lumière, s’il vous plaît, reliez-vous à moi. Vous pouvez ressentir un fourmillement, une vague de chaleur, un apaisement par exemple. Laissez la sensation qui vous est intime et personnelle vous traverser.
Ressentez la gratitude qui vous traverse et dites un simple merci à ces êtres de lumière. Ressentez en vous l’impact de ce merci. Peut-être pouvez-vous ressentir un peu plus de chaleur au centre de votre poitrine, dans votre chakra du cœur.
Merci.
Ressentez cette gratitude qui offre la joie de ressentir l’humilité au sein de votre cœur. Votre cœur se nourrit et s’expanse à la fois dans ces moments.
Ressentez cet apaisement et ce lâcher prise complet. Plus rien de ce qui est autour de vous dans cette densité n’a d’importance. Seul votre cœur vous porte.
Vous pouvez maintenant aller un peu plus loin dans l’exercice.
De ce cœur rempli de gratitude et d’humilité se déploie une énergie blanche et vaporeuse. A chacune de vos inspirations, cette énergie se renforce et devient de plus en plus blanche, et, à chacune de vos expirations, elle s’expanse en bas et en haut de votre chakra du cœur, à droite et à gauche de celui-ci.
Inspirez et expirez toujours à votre propre rythme.
Continuez à étendre en vous les vibrations légères de cette belle énergie blanche. Tel un nuage qui grossit, cette énergie vaporeuse s’étend de plus en plus en vous.
Les êtres de lumière eux, sont toujours à côté de vous, ou peut-être, juste derrière vous. Leur énergie vous porte et vous soutient, elle vous fait vibrer plus haut et purifie votre être.
Vous pouvez, en leur présence, affirmer votre intention intime d’être au quotidien, au service de la lumière.
Laissez le nuage formé à l’intérieur de vous continuer à prendre place au fur et à mesure de vos inspirations et de vos expirations. Laissez-le pénétrer vos membres, laissez-le pénétrer votre cou, votre tête.
Vous pouvez peut-être ressentir un léger fourmillement à mesure que vous faites grandir votre nuage intérieur.
Ce nuage est de plus en plus blanc et a complètement enveloppé avec grande bienveillance chacun de vos organes, chacun de vos os, de vos muscles. Il amène le vide en vous. Il vous rend de plus en plus léger ou légère. Cette légèreté vous fait fondre complètement dans le fauteuil ou le canapé sur lequel vous êtes. Vous êtes à la fois vide et plein. Votre conscience se confond avec tout ce qui vous entoure. Votre être vous porte mais la vacuité de votre être incarné vous offre la possibilité de ressentir qui vous êtes vraiment et ce à quoi vous êtes relié.
Dans cet état, vous sentez-vous plus relié à la densité qui est invisible et impalpable, ou à la profondeur de votre être ? Cet état de vide intérieur vous relie à tout et efface votre lourdeur terrestre afin de vous reconnecter à la légèreté de votre âme, à l’humilité de votre cœur, le point d’accès principal à votre âme.
Prenez le temps de rester ainsi un moment.
Sentez-vous libéré, pleinement libre.
Profitez de ce moment qui vous porte.

Vous pouvez remercier une dernière fois les êtres de lumière pour leur accompagnement, pour leur présence.
Merci.

Vous pouvez maintenant reprendre une respiration un peu plus profonde et laisser plus d’amplitude à votre souffle. Le nuage intérieur qui vous a porté se dissipe petit à petit à l’intérieur de vous et laisse place de nouveau au poids de chacun de vos organes, de vos muscles, de vos os.
Vos pieds se reconnectent profondément à la terre qui vous porte. L’énergie tellurique remonte en vous avec force, chaleur et puissance. Elle vous apporte l’énergie dont vous avez besoin maintenant, là où vous en avez besoin.
Reprenez contact avec chacun de vos membres. Vous pouvez, toujours les yeux fermés, bouger votre cou de gauche à droite, de droite à gauche et en petits cercles lents. Vous pouvez, bouger vos doigts, vos poignets. Vous pouvez, bouger vos jambes et puis vos pieds.
Ouvrez les yeux et reprenez contact avec ce qui vous entoure sans oublier votre expérience.

Marie-Marthe, le 14/12/2021

Source : https://connexion-universelle.com

A lire aussi sur La Presse Galactique

Déployez votre Lumière au-delà des chaînes de votre entourage.

Les pensées de votre entourage à l’égard de qui vous êtes, de votre posture lumineuse, bienveillante et éveillée quotidiennement par votre foi peuvent parfois paraître délétères et pernicieuses.
Leur posture à votre égard peut sembler injuste ou inappropriée face à tout ce que vous donnez et apportez sur un plan qu’ils ne conçoivent pas.
Soyez rassuré, cela ne peut ébranler votre foi et ne doit réduire à néant votre confiance dans la construction de votre chemin de lumière. Si leur regard n’est pas lumineux, ils n’en sont pas coupables mais en sont seulement inconscients. Leur jugement n’est que le reflet de leur évolution intérieure et cela ne vous appartient pas.

Seulement, leur inconscience, elle, est le reflet de leur manque de volonté intérieure pour évoluer sur d’autres plans que le seul plan matériel qu’ils s’obstinent à regarder. C’est justement ici, que se crée le vide entre vous et eux. C’est le point même où vous devez vous apercevoir et discerner que, leur regard, baigné de jugement et parfois même d’une fausse bienveillance à votre égard, vous montre uniquement là où leurs priorités se dessinent et excluant de, peut-être, un jour, lever la tête vers le ciel pour observer ce qu’il y a de plus grand et plus beau que cette densité palpable. Par conséquent, leur posture, leurs paroles, ne vous concernent pas puisque vous n’observez pas les mêmes plans, vos regards ne peuvent alors se croiser, et leur jugement ne peut vous atteindre.

Ces personnes, se logent inconsciemment dans la médisance nourrie par la non-conformité de votre être et de vos actes avec le schéma qu’elles attendent de vous, ou, du schéma qu’elles attendent que vous puissiez offrir à quelqu’un qu’elles aiment.

Remarquez que les actes les plus licites et emplis de justesse sont les plus rejetés dans la bassesse des vibrations de cette société.
Il en va de votre foi pour vous soulever au-delà, car vous n’appartenez pas aux autres, et encore moins à votre entourage proche qui peut parfois désirer vous imposer son schéma de pensées complètement branlant et aux traits grossiers.

Leurs vibrations ne sont pas les vôtres. Chacun vibre à la hauteur de ce qu’il est, et cela ne trompe pas.
Respectez où ils en sont, mais surtout, respectez qui vous êtes.
Seule votre âme est commanditaire de vos actes en relation toujours intime avec votre Esprit.

La gloire du petit soi est omniprésente en cette société et nourrit les schémas les plus bas.
Le schéma modèle et par lequel certaines personnes nourrissent leur ego n’est bien souvent que celui de la transcendance du soi sur les autres, et même sans retour respectueux, par le pouvoir seul et omnipotent d’assouvir leur besoin de reconnaissance.

L’apport fructueux et tant attendu de leur propre descendance est alors, pour ces personnes, une offrande qui leur est dédiée, qui transcende leur ego par le moi inférieur. C’est la jouissance de la chair sur le Père, la domination flamboyante du besoin de reconnaissance et de jouissance intérieure qui se retranscrit dans la prévalence, au-delà même du besoin de reconnaissance seul, du besoin de reconnaissance traversant même la chair, c’est à dire, la reconnaissance par le sang. Soyez comme eux, et ils seront heureux. Offrez-leur une descendance leur ressemblant, et ils en seront comblés de joie ! Ce sont les chaînes de l’appartenance.
C’est ce qui a valu, en d’autres époques, la prédominance du sang bleu comme signature d’affiliation et de reconnaissance suprême. Dans ces familles, le besoin de chair prime sur la foi.

La primauté de la chair sur l’Esprit démontre là un humain en quête de l’assouvissement de besoins primitifs sans aucune volonté de transcender le petit soi pour atteindre la foi.

Ce sont donc différents types d’attentes inassouvies qui nourrissent la curiosité malsaine et dénigrante de ces personnes à votre égard. Mais cela ne vous concerne pas car il s’agit pour eux de poser leurs attentes en eux-mêmes plutôt que d’en créer sur les autres, leurs proches, leur descendance. Remplir le vide en soi permet de ne pas déverser sur l’autre les intentions les plus creuses et dénuées de sens.
Il n’en va de rien contre vous, mais sachez qu’il n’en sera plus de même si vous choisissez de respecter uniquement vos convictions de cœur les plus profondes.
Ainsi et par leurs questionnements, ces personnes répondent au commandement des besoins de la chair, de la domination du matériel sur le spirituel, et nourrissent le déclin de la foi sur cette Terre.

Rejetez toute atteinte à votre service à la Lumière, car, l’ombre pernicieuse sait toujours s’immiscer dans les moindres recoins négligés et non purifiés des murs qui vous entourent, qui forment votre entourage le plus proche, et pourtant, pour lequel vous avez le plus d’attache sincère et respectueuse.
Gardez le respect et la sincérité pour chacun de vos actes et non dans le regard que vous portez à quelconque personne qui dessert votre confiance sur votre chemin évolutif.
Observez seulement ces personnes, sans tenter de les comprendre mais ne les laissez pas déverser sur vous leur incompréhension. Là est votre limite à l’aide que vous pouvez leur apporter.

Aucun de vos actes ne doit être fait sous le joug du sentiment de redevabilité et encore moins d’appartenance. C’est le modèle de votre société qui, par la création d’une hiérarchie, a créé des relations de dominance et d’assouvissement. Ces modèles ne font que desservir l’humanité.
Ces modèles sont basés sur l’achat, la possession matérielle en guise d’acte aimant entre humains.
Plus un parent achète de jouets à son enfant, plus il est vu comme aimant, ou, au pire, se croit ainsi le plus aimant des parents ! L’achat n’a aucune valeur de partage ni de transmission. Un jouet ne peut remplacer l’absence d’un parent qui choisit, par exemple, le gain d’argent comme valeur absolue à transmettre à son enfant.

Votre corps de chair n’est que le reflet de ce plan matériel et, l’argent, est le seul moyen de créer et d’enrichir toujours plus ce plan là. Alors, le besoin primordial d’argent et de chair comme modèle absolu, est-il le meilleur à transmettre en cadeau à son enfant ?
Assouvir son besoin de sécurité, de connaissance, de compréhension, d’amour, d’échanges, de bienveillance et de partage est le seul rôle primordial d’un parent.

L’évolution individuelle de chaque être présent sur Terre repose sur son besoin d’évolution spirituelle et d’expérimentation plutôt que sur un besoin matériel créé de toute pièce par les dirigeants de votre société, où, l’argent, domine sur tout sentiment et achète l’amour des uns sur les autres, créant ainsi des relations de redevabilité qui ne devraient exister, car, elles asservissent ainsi l’être qui se met au service de l’avoir. Et c’est cet avoir qui est montré, dans votre société, comme preuve prévalente d’amour, d’évolution ou de respect.

Alors observez, discernez, et redéposez avec bienveillance le jugement de l’autre dans ses propres mains, car il ne s’agit en rien d’un cadeau empli de belles énergies qu’il vous offre, mais d’un poids dont vous ne voulez pas car il ne vous appartient pas.
Vous ne pouvez pas briser les chaînes des autres pour les libérer, et ce encore moins s’ils y ajoutent des poids. Vous ne pouvez pas non plus, porter les poids qu’ils souhaitent vous faire porter. C’est à eux de démêler les chaînes de leur propre vie en trouvant le cadenas de la sincérité de cœur. Ce cœur, est le siège même de toute évolution et compréhension, menant à la clé de la libération intérieure.

Marie-Marthe, le 02/12/2021

Source : https://connexion-universelle.com

La croissance pousse à la renaissance

La croissance intérieure pousse à la renaissance de votre être dans les meilleures conditions qui soient. Vous construisez votre propre croissance intérieure au détriment de bien des valeurs caduques ou des jugements extérieurs face auxquels vous choisissez de renoncer ou plutôt, de ne plus y être contraint.

Telle est la tendance actuelle pour ceux et celles qui se sentent immergés dans une période floue et difficilement lisible à l’instant présent, dans une période où le brouillard matinal peut venir embuer votre regard intérieur.

Mais, renoncez à vous voir aussi flou que ce que vous croyez être actuellement. Laissez vos pensées se libérer et croître à leur tour en prenant forme tout autour de vous. Ne vous infligez pas de retenue au risque de vous apporter plus d’incompréhension que d’éclairage sur votre être en pleine évolution. Profitez de ce brouillard pour nourrir votre volonté d’essuyer la buée qu’il laisse sur le miroir de votre regard intérieur. Approchez-vous de votre reflet et tentez de distinguer, puis de discerner, de plus en plus précisément, ce que vous voulez faire éclore en vous. Laissez croître et nourrissez l’être intérieur qui ne demande qu’à respirer le nouvel air pur que vous allez lui apporter, et ainsi assécher ce brouillard ambiant que vous traversez. Laissez votre cœur se réchauffer de cet air nouveau pour mieux vibrer.

La peur de ne pas savoir quoi faire, ni comment faire, est peut être présente, mais sachez que cette peur n’est que le lourd reflet de l’intérêt que vous portez au regard extérieur, au qu’en dira-t-on.
Il s’agit maintenant de croître intérieurement pour se laisser un peu plus de place, de pouvoir s’imposer en douceur tout en respectant son cœur, de pouvoir discerner ce que vous voulez, de ce que l’on vous a toujours imposé subtilement au détriment de votre volonté.

Plutôt que de continuer à acquiescer par politesse, gentillesse ou bien de peur de blesser ceux que vous aimez, affirmez votre volonté intérieure pour laisser encore plus de place à l’évolution et à l’épanouissement de votre être. Surmontez vos inquiétudes en vous alignant de plus en plus parfaitement avec votre justesse intérieure. Relevez la tête, rehaussez les épaules, et laissez éclore vos désirs les plus forts. Aller au-delà de vos peurs pour pouvoir gagner un peu plus en liberté et ainsi croître davantage.
Vous développerez de ce fait des ressources qui étaient enfouies au fond de vous. Ces ressources viendront apporter de la clarté au sein de ce brouillard et ainsi dissiper les doutes que vous aviez sur vous-même, sur votre chemin. Ces ressources, liées à votre volonté de vous affirmer pour vous même, viendront nourrir, à leur tour, votre propre estime, votre confiance. Vous êtes, en fait, et tout au long de votre chemin, votre meilleur allié, le plus fidèle, et celui qui est à la source de tout changement pour vous même, au sein de votre vie. Alors respectez-vous, alignez-vous un peu plus avec vos valeurs, écrivez votre harmonie.

Peut-être, qu’en traversant le brouillard, vous sentez se diriger contre vous et autour de vous, du jugement, des questionnements, des incompréhensions. Mais sachez discerner ce que l’autre attend de vous, de l’image que vous laissez paraître de vous-même, et de ce que vous souhaitez pour vous.

Restez centré, ancré, fidèle à vos envies et vos convictions. Sortez du cocon construit jusqu’à présent car il est devenu trop petit pour vous. Ne cherchez plus à vous ajuster à d’anciens schémas, d’anciennes contraintes. Acceptez votre renouveau. Osez votre renaissance. Osez pour vous même, osez vous déployer, osez tenter, pour ainsi mieux vous libérer et toujours continuer votre croissance intérieure.

Assumez votre maturité intérieure et spirituelle simplement pour mieux repousser les murs autour de vous et vous adapter à ce qui vous pousse vers ce qu’il y a de plus bénéfique pour vous à présent. Affirmez-vous auprès de vous-même, suivez votre intuition, et multipliez les instants où vous vous sentez rayonner intérieurement, car, ce ressenti est la marque la plus fidèle et la plus sûre pour constater que le chemin que vous suivez est celui qui vous convient le mieux, celui qui sert votre évolution intérieure, votre croissance, et qui vous pousse vers votre renaissance.

Marie-Marthe, le 21/11/2021

Source : https://connexion-universelle.com

Refuser le dictat du mental (guidance & exercice méditatif)

Je décide d’arrêter le temps. Non parce que je suis pris/e dans le tourbillon infernal des choses à faire de mon quotidien, mais simplement parce que j’ai compris que le temps n’est qu’une illusion. J’ai été cadrée par l’illusion du temps qui passe et qui m’oblige à devoir faire ce que j’ai prévu de faire, à devoir effectuer les tâches que j’avais prévu d’effectuer dans un temps passé, qui rend mon présent sous l’emprise du passé, et mon futur toujours imparfait.
Qui me donne ces ordres ? Qui me rend esclave de moi-même ? C’est mon mental.
Mais mon mental me ment, car il est toujours insatisfait, ancré dans le temps passé, futur mais jamais pleinement au service de qui je suis et de qui je veux être maintenant. Si je me pose des questions, si je me donne des ordres, si j’émets des hypothèses, me pose des conditions, me contrarie du futur et me compare à ce que je ne suis pas, alors je suis au service de mon mental.

Je souhaite, maintenant, et plus que tout, ne devenir qu’au service de moi-même.
Je souhaite et désir être plus que tout, au service de ce que j’aime et de ce qui me fait vibrer intérieurement.
Je ne veux être qu’au service de mon cœur spirituel et rendre mon mental serviteur de ce cœur au sein de cette matrice. Mon mental n’est que l’outil imparfait mais dépendant de cette réalité primaire. Il me fait vibrer aussi bas que la densité, afin de pouvoir rendre matériel ce qui ne l’est pas, afin de rendre concret ce qui n’est pas palpable. Mais, je vibre plus haut et plus fort et ne peux de ce fait rendre mon être tout entier au service de ce mental, au risque de perdre l’être réel que je suis.
Le mental obstrue mes capacités spirituelles, mon intuition. Je dois pouvoir le mettre de côté car il ne doit être que le serviteur discret de mon être véritable.
Même si la société ou mon éducation n’ont nourri et fait déployer que ce mental, j’ai le choix, dans mon quotidien, et dans tout ce que je fais, de pouvoir le remettre au rang de serviteur et non plus au rang de roi tout puissant ou dictateur. Ce que l’on m’a montré et dit de faire, je ne suis pas obligé de le reproduire. Il en va de ma responsabilité que de pouvoir transformer, transmuter tout ce que j’ai reçu de négatif en positif une fois que cela me traverse.

Maintenant, et si j’écoute cet audio, c’est parce que j’ai besoin de me rappeler que je suis capable de renouer avec mon être véritable et de mettre de côté ce mental.

Ici et maintenant, j’arrête le temps.
Ici et maintenant, je redeviens responsable de ce que je veux être.
Ici et maintenant, je suis le chemin qui me fait vibrer au plus profond de moi-même.
Ici et maintenant, je me reconnecte à qui je suis vraiment.

Si je veux me reconnecter à mon être véritable, je ne peux ni être dans le doute, ni dans la peur. Bien sûr, je sais qu’une partie de mon être s’est incarnée dans cette matérialité et que je dois m’évertuer à y évoluer. Mais, cette matérialité n’est qu’expérience et ne doit remplacer l’être véritable que je suis. Si je me mets au service exclusif des taches successives infligées par cette matérialité, alors, je perds toute connexion avec mon être véritable, mon être spirituel et la raison de mon incarnation sur Terre.

Comment suivre au mieux son chemin si vous refusez toute carte, GPS ou panneau indicateur ? Plus vous êtes dans la matérialité de ce monde et moins vous êtes relié à l’être véritable que vous êtes, et plus vous vous perdez en devenant esclave de votre mental qui, lui, n’est qu’au service de ce que la société ou votre éducation attend de vous.

Vous pouvez transmuter cela et arrêter de vous laisser prendre dans la tourmente de votre mental.
A qui souhaitez-vous donner de l’importance ? A ce qui est bénéfique pour vous, ou à ce qui l’est moins ?
De façon très concrète, déchargez-vous du mental. Pour cela, déposez sur papier ce que cette matérialité vous impose (au travail, dans votre vie quotidienne)
Toute charge mentale est à déposer sur papier. Ne vous infligez pas à porter des charges que vous pouvez déposer.

Exercice méditatif :

Maintenant, donnez-vous l’autorisation de vous retrouver seul avec vous-même. Pour cela, mettez-vous dans une pièce au calme et allongez-vous confortablement. Puis, fermez les yeux.
Prenez quelques grandes respirations lentes.

Je prends le temps de m’accorder du temps et de revenir à l’instant présent. Et je serai d’autant plus efficace et en harmonie avec moi-même dans mon quotidien. Il faut simplement que je me reconnecte à moi-même.

Je me retrouve dans un endroit où l’espace et le temps n’ont aucune contrainte sur moi.

Me voilà, seul(e), sur un nuage avec toute la distance nécessaire au-dessus du brouhaha de la vie quotidienne. Je suis au-dessus d’elle et je l’observe. Je la vois, je l’entends, mais je m’accorde le droit de ne pas participer à ce bruit-là. J’ai le droit de ne pas l’écouter et de ne pas focaliser mon attention dessus.

Je reste sur ce nuage où je suis bien, tranquille, me laissant bercer dans l’air qui me porte et me pousse naturellement.
Naturellement, je sais au fond de moi que je suis toujours porté(e) par le courant de la vie et, que si j’y suis relié(e) de la bonne façon, alors je n’aurai à effectuer aucune lutte, aucun combat et ne pourrai que suivre le vent qui me mènera là où je dois aller.
Je me laisse porter. Ce nuage, est le meilleur lien qui puisse exister entre mon être incarné et mon être spirituel. Je crée cette connexion et cette portance fluide, intuitive, et naturelle.

Je profite de ce temps de répit, de repos intérieur qui repousse mon mental.

Toujours allongée sur mon matelas ou mon canapé tel que je suis allongé(e) sur mon nuage, je profite des bienfaits du léger vent qui vient m’effleurer.
Ce vent, à mesure qu’il me touche et fait avancer mon nuage, vient concentrer sa force purificatrice au niveau de mon crâne. Ce vent d’énergie vient balayer une à une les charges mentales. Je le ressens et le laisse faire. Il me décharge et me libère. Je ne cherche pas à percevoir ni à nommer ce qu’il nettoie de mon crâne. Mais je le laisse refroidir, alléger, supprimer, balayer tout ce qui m’alourdit.
Je demande à ce que toutes les charges de mon mental se dissipent et s’envolent. Je laisse faire ce vent libérateur.

Son souffle vient maintenant se répandre et s’étendre au-delà de mon crâne pour englober ma tête, mon cou, descendre tout autour de ma poitrine, tourbillonnant autour de celle-ci, devant, derrière, en haut de mon dos, descendant et tourbillonnant encore autour de mon ventre, balayant les charges de mon dos et dissipant la lourdeur de ces charges. Ce vent poursuit son nettoyage et expulse toute charge qui s’était logée dans le bas de mon dos et en profondeur, expulsant ainsi tout ce qui ne m’appartient pas et me rendant léger/légère.
Mes jambes se laissent parcourir par ce vent de fraîcheur qui vient souffler sur son passage toute la lourdeur qu’elles portaient. La légèreté se fait ressentir sur mes cuisses, mes genoux, mes mollets, mes pieds, qui regagnent en souplesse.

Je me sens portée et me laisse porter.
Ce vent continue son chemin au-delà de mes pieds pour atteindre et pousser le nuage d’à côté.
Je me sens libéré(e). Je sais maintenant que, j’ai le choix de me laisser porter dans ma vie par mon être véritable et que je suis mon propre arbitre, dans mes choix. Je construis en fait et à chaque instant mon libre arbitre qui me relie à ce qui est bon de faire pour moi dans chacun de mes choix.
J’ai toujours le choix et je m’accorde toujours le choix. Plus rien maintenant ne peut être dicté par moi-même.

Vous pouvez rester un instant dans cet état de légèreté et revenir à vous lentement lorsque vous en aurez envie.
Vous pourrez reprendre votre vie quotidienne tout en gardant en tête que vous seul(e) maîtrisez vos choix intérieurs et que le mental n’est que le serviteur du royaume de votre cœur.

Marie-Marthe, le 01/11/2021
Source : https://connexion-universelle.com

A lire aussi sur La Presse Galactique